Affaire des écoutes téléphoniques : Nicolas Sarkozy renvoyé devant le tribunal correctionnel

Ecoutes téléphoniques : Sarkozy, Herzog et Azibert

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été renvoyé en correctionnelle jeudi dans le cadre de l’affaire des écoutes téléphoniques dans laquelle il est mis en examen.

L’ancien président Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel dans l’affaire dite des écoutes, a indiqué à l’AFP, jeudi 29 mars, une source proche du dossier, confirmant une information du journal Le Monde.

Selon le journal, tous les trois sont renvoyés pour « corruption active » et « trafic d’influence« . Quant à Thierry Herzog et Gilbert Azibert le sont également pour « violation du secret professionnel« . Les avocats de l’ex-chef de l’État ont fait savoir que leur client allait contester ce renvoi en correctionnelle.

Dans cette affaire, il est reproché à Nicolas Sarkozy d’avoir tenté d’obtenir en 2014, via son avocat, des informations secrètes auprès de Gilbert Azibert, alors haut magistrat à la Cour de cassation, dans une procédure où il demandait la restitution de ses agendas saisis dans l’affaire Bettencourt.

Laisser un commentaire