Affaire de l’agresseur lynché aux Maristes : La victime raconte le film de l’horreur

Affaire de l'agresseur lynché aux Maristes : La victime raconte le film de l'horreur

Dr Kassé agressée aux Maristes a raconté de vive voix le film de son agression digne d’un film d’Hollywood. Médecin et chef du Bloc Opératoire de l’hôpital Général Idrissa Pouye de Grand-Yoff, Dr Kassé n’en revient toujours pas.  Et comme si le destin voulait que sa rencontre avec son bourreau ne se limite pas aux difficiles instants de l’agression, il est fort probable qu’elle soit le sauveur de ce dernier.

Le voleur a été transféré dans le service de l’hôpital où sa victime travaille. On raconte même que c’est elle qui devrait opérer le voleur de ses blessures.
”Aujourd’hui j’ai vécu l’horreur. Mais je rends vraiment grâce à Dieu. Cela s’est passé tellement vite, c’est comme si j’étais dans un rêve. Vers 15 h je suis sortie de la banque sur la grande avenue de la brioche Dorée qui est tellement fréquentée. C’est en faisant demi-tour qu’un individu surgit de nulle part a ouvert la portière gauche de ma voiture et s’y est engouffré. Il m’a mis la gâchette sur la tempe et m’a subitement insulté en me disant de lui remettre mon sac qui était posé sur le fauteuil à côté. J’ai ouvert la portière de la voiture et j’ai plongé hors du véhicule. Quand je suis tombée, j’ai crié de toutes mes forces ‘au voleur”, narre Dr Kassé.
 
Elle poursuit toujours dans l’audio : ”l’agresseur a profité de cela pour se mettre au volant avant d’accélérer en trombe. Je me suis relevée sur le coup en tenant la portière, le poignet s’est alors détaché, il a par la suite accéléré en prenant la route qui mène au lac. En ce moment il ne me restait qu’une chose: hurler de toutes mes forces. Des voitures et des scooters sont allés à sa poursuite. Il s’est engouffré dans une ruelle qui était une impasse, il a heurté trois voitures dans sa course. Il a tenté de s’enfuir tout en tirant sur la foule. Quand les balles étaient finies, il est allé se réfugier dans l’agence de la Senelec. Il a été battu à sang. Dieu nous protège de ces malfaiteurs parce que nul n’est à l’abri maintenant”. 

Laisser un commentaire