VICTOIRES DU REGGAE 2021 : Ombre Zion nominé dans la catégorie Meilleur artiste africain

Le Sénégal à  des représentants aux Victoires du reggae 2021. Ombre Zion est en lice pour le titre Meilleur artiste africain aux Victoires du reggae, pendant que Mariaa Siga concourt pour le prix de l’Artiste féminine de l’année.

 

Le musicien sénégalais, Ombre Zion, est nominé aux Victoires du reggae 2021, un évènement annuel qui récompense la créativité des artistes évoluant dans ce registre.  L’auteur de »”Rude boy in the capital “, qui a participé à  de multiples projets nationaux et internationaux, concourt dans la catégorie Meilleur artiste africain de l’année, aux côtés de Tiken Jah Fakoly, Takana Zion, Burna Boy, Patoranking, ou encore Stonebwoy, etc.

Dans un entretien accordé par nos confrères de “EnQuête”, selon lui, la sortie sur sa chaîne YouTube, en décembre dernier, de  »Rude boy in the capital », un EP 100 % reggae de 14 titres, lui a permis d’être distingué.  »

L’an 2020 n’a pas du tout été une année facile pour les artistes, à  cause de la Covid-19 qui a fragilisé nos activités. On a donc essayé de s’adapter à  un contexte sanitaire bien particulier, en misant sur le digital. C’est sur ma chaîne YouTube que j’ai publié mon EP, et cela m’a non seulement permis de renouer le contact avec le public, mais aussi d’être beaucoup plus visible sur le plan international, parce que les statistiques montrent que je suis très bien suivi par les Français. Je pense que cet EP a attiré leur attention »L’enfant de Pikine, qui a entamé sa vie artistique au collège avec Jah Man et Tékan, n’est pas le seul à  représenter le Sénégal aux Victoires du reggae 2021, car dans une autre catégorie, l’on retrouve Mariaa Siga.

Auteure du single »˜’Lagne Boote » réalisé en 2020 avec le soutien de l’African Culture Fund (ACF), elle a été retenue pour faire partie de la très sélective liste des artistes féminines internationales de l’année. Cette chanteuse sénégalaise, qui a séduit le monde du reggae, produit une musique savante ancrée dans le jazz et les rythmes africains qui s’inspirent fortement du reggae.

D’ailleurs, son titre »˜’La Révolte » lui a permis d’être lauréate du One Riddim contest de Baco Records en 2019. Pour le prix de l’Artiste féminine de l’année aux Victoires du reggae 2021, Mariaa Siga compétit avec 16 autres artistes internationales dont Isah Bel, Koffee, Lila Ikè et Marina P.

Les deux artistes sénégalais comptent sur le soutien de leurs compatriotes pour gagner des prix. Ils demandent aux mélomanes, surtout aux reggaephiles, de voter pour eux, pour faire triompher la musique sénégalaise et la porter au-devant de la scène internationale.

En effet, les votes sont ouverts depuis le 5 février et courent jusqu’au 24 courant à  minuit sur reggae.fr. Le grand public est donc invité à  choisir son artiste préféré. Un seul vote est admis par catégorie. Mais comme les éditions précédentes, le mélomane n’est pas obligé de voter dans toutes les catégories pour participer. Lors de la précédente édition, un record de participations dépassant les 16 000 votants a été noté.

Cette Victoires du reggae existe depuis presque 20 ans. Elle a pour mission, d’après les initiateurs, de valoriser à  nouveau des Å“uvres inédites de l’année précédente. »˜’Notre idée principale est, en effet, que pendant la période de trois semaines de votes qui s’ouvrent, qu’on présente les artistes qui nous ont fait vibrer, qu’on les mette en avant, qu’on les redécouvre et qu’on fasse tourner leur son au maximum ! », a expliqué le site spécialisé reggae.fr. L’organisateur d’ajouter : »˜’La musique doit pouvoir s’exprimer dans toute sa diversité et c’est une chance autant qu’un plaisir de promouvoir le reggae dans tout son éclectisme. »

Cette année, compte tenu de l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la production artistique, reggae.fr a revu la formule en réduisant le nombre de catégories en compétition. Aussi, »˜’dans la mesure o๠beaucoup d’albums ont été lancés puis différés, d’autres reportés, mais que beaucoup d’artistes ont sorti plusieurs singles, clips vidéos et ont été particulièrement actifs en matière de live digital, nous avons choisi cette année de nous consacrer davantage sur les artistes eux-mêmes, en récompensant leur créativité plutôt que de nous focaliser sur les strictes sorties d’albums », explique-t-on sur la la plateforme musicale.

Afin de mettre en avant un format musical »˜’de plus en plus important dans l’industrie du disque », l’initiateur de la prestigieuse récompense musicale qui entend innover, propose également deux catégories consacrées au meilleur single (français et international).

Enfin, reggae.fr remet cette année deux Victoires d’honneur : une à  Daddy Yod, et une autre à  Pablo Master, pour leur contribution au mouvement reggae en France.

BABACAR SY SEYE

Laisser un commentaire