France: Ce que l’on sait de l’attaque au couteau à la basilique Notre-Dame à Nice, qui a fait trois morts

L’attaque s’est déroulée peu après 9 heures du matin à l’intérieur de la Basilique, située dans le centre de Nice. Le Parquet national antiterroriste s’est saisi de l’affaire. L’assaillant, grièvement blessé par la police, a crié à plusieurs reprises “Allah Akbar”, selon le maire de Nice, Christian Estrosi.

Une nouvelle fois l’horreur. Une attaque au couteau a eu lieu à la basilique Notre-Dame à Nice, jeudi 29 octobre, vers 9 heures du matin, a appris France Télévisions de source policière. Un périmètre de sécurité a été installé autour du lieu de culte catholique et un déminage est également en cours. Les forces de sécurité et de secours sont sur place et déconseillent d’emprunter le secteur. Voici ce que l’on sait de cette attaque.

Trois personnes sont mortes et plusieurs sont blessées

Trois personnes sont mortes, deux femmes et un homme, et plusieurs autres blessées, selon les informations recueillies par franceinfo de source policière. Deux personnes sont mortes à l’intérieur de la Basilique de la façon la plus “horrible” qui soit, “comme le professeur” Samuel Paty, a expliqué le maire de Nice, Christian Estrosi, lors d’une conférence de presse improvisée. La troisième victime s’était réfugiée dans un bar a proximité, où elle a succombé à ses blessures.

Un correspondant de l’Agence France Presse a constaté que de nombreux policiers et pompiers étaient présents à quelques dizaines de mètres de la basilique. Il a pu voir les pompiers emporter une personne sur un brancard dans une ambulance. La circulation du tramway a été arrêtée dans cette zone très fréquentée.

L’auteur des faits a été interpellé

L’auteur a été interpellé par la police municipale à 9h10. Grièvement blessé par les forces de l’ordre, il a été transporté à l’hôpital Pasteur de Nice, selon une source policière. Christian Estrosi, qui est sur place, a également réagi sur Twitter. “Je confirme que tout laisse supposer à un attentat terroriste au sein de la basilique Notre-Dame” de Nice, écrit-il. L’assaillant “n’a cessé de répéter devant nous ‘Allah Akbar’ alors qu’il était médicalisé sur place”, a-t-il ajouté.

Le Parquet national antiterroriste se saisit

Le parquet national antiterroriste a été saisi. Une enquête de flagrance à été ouverte pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle”, indique le parquet national antiterroriste. L’enquête a été confiée à La Direction central de la police judiciaire et à la DGSI.

Une cellule de crise est mise en place

“Après avoir eu le maire de Nice, je préside une réunion de crise au ministère de l’Intérieur”, a fait savoir le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. Le Premier ministre Jean Castex a interrompu sa présentation des mesures du confinement à l’Assemblée nationale pour rejoindre cette cellule. “Je ne peux, une nouvelle fois dans les circonstances très difficiles que notre pays traverse, dans les épreuves qu’il subit, qu’appeller l’ensemble de la représentation nationale à l’unité et à la cohésion”, a dit le chef du gouvernement aux députés, avant de promettre qu’il ferait “tout son possible” pour revenir ensuite dans l’hémicycle. Le président Emmanuel Macron se rendra également à 10h30 au centre de crise avant de rejoindre Nice, selon France Télévisions.

PARTAGER
Article précédentNécrologie: le rappeur Moussa du groupe “Jant Bi” n’est plus
Article suivantFootball : Confinement , la FFF suspend la Coupe de France
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

Laisser un commentaire