États-Unis: 11 malades dans une base militaire après l’ouverture d’un courrier

    États

    Onze personnes sont tombées malades mardi, après l’ouverture d’une enveloppe qui contenait une « substance inconnue » sur une base militaire américaine près de Washington, ont rapporté des responsables des Marines.

    Le courrier avait été envoyé à la base Myer-Henderson Hall, dont un bâtiment a été évacué, a déclaré le corps militaire dans un communiqué. « Plusieurs Marines sont en train d’être soignés après cet incident » et « l’enquête est en cours », a écrit le corps des Marines sur son compte Twitter.

    Les pompiers d’Arlington ont tweeté que « onze personnes ont commencé à se sentir mal après l’ouverture d’une lettre » sur la base. « Les responsables de la police de la base travaillent avec des personnels habilités à manipuler les matières dangereuses, le NCIS [bureau d’investigation criminelle de la Marine] et le FBI. Le bâtiment a été évalué et évacué », est-il indiqué dans le communiqué.

    Trois militaires ont expliqué à la chaîne CNN avoir ressenti des « sensations de brûlure » sur les mains et le visage. « Il est bien trop tôt pour spéculer sur cela, nous devons attendre et laisser les enquêteurs faire leur travail », a indiqué le porte-parole des Marines, Brian Block, expliquant qu’il était impossible de dire à ce stade s’il s’agissait ou non d’une attaque terroriste.

    Laisser un commentaire