Sédhiou: Un agent de l’Ocrtis et un Asp blessés par balles

Sédhiou: Un agent de l’Ocrtis

Deux individus ont été blessés par des impacts de balles à Sédhiou, dans le sud du pays. Il s’agit d’un agent de la police de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) et d’un Agent de sécurité de proximité. Le présumé auteur des tirs, un chasseur qui revenait de la brousse.

D’après PressAfrik,le premier a reçu plusieurs balles et est gravement atteint tandis que le second, plus chanceux, a été légèrement touché. Ils ont reçu les coups à bout portant au cours d’une opération nocturne dans la nuit de mercredi à jeudi, vers les coups de 23 heures. Les faits ont eu lieu entre les villages de Malifara et Diabougou, dans la commune de Nianga sur la Route nationale numéro 6, dans le département de Goudomp.

Selon la  radio Sud Fm, qui donne l’information, plusieurs versions ont été données sur ce qui s’est réellement passé. L’auteur des tirs, un chasseur qui revenait de la brousse, soutient qu’il a riposté aux coups tirés par ces agents. Il serait blessé si l’on en croit aux témoignages des villageois et du maire de la commune de Nianga, Yoro Mballo.

De son côté, la police donne une autre version. Une source policière informe que les deux agents avaient installé une planque sur la route en attente d’un trafiquant de drogue. Mais à leur grande surprise, c’est un motocycliste qui surgit et refuse de s’arrêter. Ensuite, le conducteur de la moto serait revenu sur ses pas pour ouvrir le feu avec un fusil artisanal sur les deux agents, poursuit la source policière.

Le policier de l’Ocrtis plus touché car ayant reçu plusieurs impacts de balles sur son corps, est actuellement en attente d’être évacué à Dakar. Le maire de la localité de préciser que la zone est infestée de bandes armées. À la veille des faits (mardi 1er septembre), des individus qui se réclament des agents de la Douane ont arraché 60 000 F Cfa et d’autres articles des mains d’un habitant du village, révèle-t-il. Une enquête est ouverte pour plus d’éclairages.

Laisser un commentaire