MAROC : Un sénégalais meurt en voulant sauver un chien de la noyade

MAROC : Un sénégalais meurt en

Un de nos concitoyens, vivant au Maroc, a perdu la vie en tentant de sauver un chien de la noyade. En effet, renseignent les médias marocains, ledit chien était sur le point d’être englouti dans les eaux d’un étang, situé dans la région de Chichaoua.

Voyant la scène, le ressortissant sénégalais a plongé dans l’étang pour le tirer d’affaire. Mais, mal lui en avait pris, puisqu’il a été pris au piège. Ne pouvant garder son équilibre dans l’eau, le jeune sénégalais a fini par perdre conscience et la vie, dans une scène triste et, surtout, très émouvante, renseigne «bladi.net »

Les autorités locales, ainsi que les services de la Gendarmerie royale et de la Protection civile, se sont déplacés sur les lieux de l’accident. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances du décès, tandis que la dépouille du défunt a été conduite à la morgue de l’Hôpital provincial de Marrakech, renseigne

PARTAGER
Article précédentMondial Basket 2019 : la liste des 12 joueurs retenus vient d’être publée
Article suivantItalie: Le corps d’un Sénégalais repêché dans les eaux de Venise
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

LAISSER UN COMMENTAIRE