Arrestations: Un livreur et trois mécaniciens interpelés pour détention de chanvre indien et des faux billets

Le Commissariat d’arrondissement des Parcelles Assainies a procédé à l’interpellation de quatre individus, pour détention de chanvre indien et de faux billets de banque noirs d’une valeur d’un 1,52 million FCFA, destinés à être lavés. Les personnes arrêtées ont été déférées au parquet.

A. Cissé, livreur de profession ainsi que M. Diop, F. Sène et M. Guèye (tous les trois mécaniciens), ont été déférés au parquet pour détention de chanvre indien et de faux billets de banque par le commissariat de Police des Parcelles Assainies.

Les quatre mis en cause ont été interpellés par la Brigade de recherches (Br) de ce commissariat, qui leur a délivré un ticket gratuit pour Rebeuss. Tout est parti d’une information anonyme reçue par les limiers et faisant état d’un vaste trafic de faux billets et de drogue, entretenu dans un garage à l’Unité 26 des Parcelles Assainies.

Aussitôt, les limiers établissent une planque pour y voir un peu plus clair. Constatant des allers-retours dans le garage, les éléments du Commissaire Thierno Diop décident alors de procéder à la perquisition du site. Ce qui porte ses fruits, puisque les flics découvrent 40.000 FCFA en faux billets de banque, en coupures de 10.000 FCFA, 1,52 million en billets noirs et deux individus qui s’activaient sur le site, à savoir F. Sène et M. Guèye.

En plus, les limiers ont trouvé sur la moto, du chanvre indien qui était conditionné dans un papier. Interrogés sur la provenance du chanvre indien et des faux billets de banque, les mécaniciens nient en être les propriétaires, sous prétexte qu’ils ne sont que des apprentis et suggèrent aux policiers de s’orienter vers leur patron appelé M.Diop. Convoqué à son tour, ce dernier réfute la paternité des faux billets et de la drogue en accusant l’un de ses clients du nom de A. Cissé, livreur de profession.

Interrogé sur la provenance de la drogue et des faux billets de banque, A. Cissé argue avoir ramassé un sac dans la rue qui contenait ces produits prohibés. Des allégations qui n’ont pas convaincu les policiers des Parcelles assainies, qui ont placé en garde-à-vue le livreur A. Cissé ainsi que les mécaniciens M. Diop, F. Sène et M. Guèye, avant de les déférer au parquet pour détention de chanvre indien et de faux billets de banque.

Laisser un commentaire