Allemagne: Inquiétude générale chez nos compatriotes menacés d’expulsion

Allemagne

C’est la panique totale chez nos compatriotes en situation irrégulière en Allemagne, en France, en Italie comme partout dans leurs familles au Sénégal. Frileux face à la  proportion qu’ont pris les propos prêtés à l’ambassadeur Momar Guèye, les diplomates sénégalais refusent de parler à visage découvert. S’ils confirment tous l’existence d’un projet de rapatriement, ils contestent le chiffre de 5600 et soutiennent tous que les propos de l’ambassadeur ont été dénaturés pour faire du sensationnel. Enquête…

Déboutés de leurs droits d’asile au pays d’Angela Merkel, les Sénégalais d’Allemagne ne savent plus dans quelle partie de l’Europe ils doivent aller se planquer pour échapper au fichage systématique dont ils ont fait l’objet auprès des autorités allemandes. Après la parution de notre article de samedi dernier; faisant état de l’existence d’un fichier contenant 5600 individus dont le dossier a été présenté à l’ambassade du Sénégal, pour obtenir leur identification et préparer leur rapatriement, la rédaction de Kewoulo.info a été inondée d’emails et d’appels téléphoniques de personnes inquiètes de leurs sorts et de l’avenir des leurs, actuellement en situation irrégulière.

Si pour les uns, c’est l’énormité du chiffre -5600 Sénégalais- qui choque, pour les autre, c’est le seul fait de savoir que le Sénégal ait osé collaborer avec les Allemands, pour rapatrier ses enfants, qui est révoltant.

A LIRE AUSSI: Allemagne: 5600 Sénégalais identifiés et prêts à être rapatriés dans les jours à venir

Contactées, ce lundi matin, par Kewoulo.info pour vérifier cette information que nous avions reprise d’une interview que l’ambassadeur du Sénégal avait accordée à l’envoyé spécial de Sud Quotidien, les autorités diplomatiques sénégalaises ont préféré ne pas évoquer le sujet « à cause de sa sensibilité. » Comme Sory Kaba qui n’a pas voulu se mêler de cette « affaire », M. Mankeur Ndiaye, le ministre des Affaires Etrangères, n’a jamais répondu à nos nombreux appels.

A LIRE AUSSI: Allemagne: Plus de 3000 sénégalais sommés de se rendre à l’aéroport de Munich pour quitter le pays

Pour sa part, s’il a reconnu avoir accordé une interview à l’envoyé spécial de Sud Quotidien, l’ambassadeur du Sénégal à Berlin nous a déclarés que ses propos ont été dénaturés. « Je n’ai jamais dit qu’il y avait 5600 Sénégalais. J’ai dit qu’il y avait 5600 dossiers de personnes déboutées; donc concernées par la mesure d’éloignement. Dont une centaine a été identifiée comme étant des citoyens Sénégalais« , a tenu à préciser le diplomate qui, douché par l’utilisation de ses propos à la recherche d’effets sensationnels, ne veut plus se prononcer sur le sujet.

A LIRE AUSSI: Migrants: Le Sénégal a signé des accords pour rappatrier tous les migrants clandestins

Contrairement à ce qui a été écrit par notre confrère de Sud Quotidien et repris par Kewoulo.info, l’ambassadeur que nous avons joint au téléphone se nomme Momar Guèye -et non Doudou Guèye- et il nous a déclarés s’être confié au journaliste -auteur de l’interview- lors d’un diner offert par la fondation Konrad Adenaeur stiftung, à Berlin.

Diner auquel des journalistes comme des officiels Sénégalais ont été conviés. Si le diplomate reconnait sa rencontre avec le journaliste, il nie catégoriquement les chiffres avancés par l’article en question et a déclaré ne pas être au courant de l’existence d’un accord entre le Sénégal et l’Allemagne. Comme lui, le ministre des Affaires Etrangères, Mankeur Ndiaye, avait, il y a plusieurs semaines, démenti l’existence d’un tel accord de rapatriement entre l’Allemagne et le Sénégal.

Mais, des sources diplomatiques contactées par notre rédaction ont affirmé que « rien n’a été, pour le moment, signé entre les deux gouvernements. C’est le Sénégal, souverain, qui a décidé de voler au secours de ses compatriotes en aidant à leur rapatriement. Et nous ne pourront pas le faire sans qu’on ne s’entende avec les Allemands. Comme on le fera avec tous les gouvernements européens. »

Cette « aide souveraine » du Sénégal en direction de ses compatriotes semble être un appel du ventre du gouvernement de Macky Sall, intéressé par les milliards que l’Union Européenne, frileuse de la montée des extrêmes droites qui menacent son existence, pourrait injecter dans les caisses de l’Etat.

A en croire ces mêmes sources diplomatiques qui ont préféré garder l’anonymat, les dossiers de ces Sénégalais identifiés et qui vont être rapatriés sont déjà arrivés à Dakar. « Et puisque nous sommes actuellement en train de travailler sur ces dossiers, nous ne pouvons pas communiquer là-dessus avant d’avoir terminé. Vous devez aisément comprendre que c’est un dossier extrêmement sensible que des adversaires essaient d’utiliser contre le gouvernement« , ont-elles déclaré.

En un mot comme en mille, « oui des Sénégalais identifiés comme étant en situation irrégulière, en Allemagne, vont être rapatriés au Sénégal. Mais, ils ne sont pas 5600 et nous n’avons pas reçu de l’argent des Allemands et n’avons rien signé avec Angela Merkel », ont déclaré nos sources diplomatiques.

Alors pour quelles raisons les officiels sénégalais se permettent-ils de communiquer sur ce sujet doublement explosif ? « Pour redorer l’image du Sénégal ternie par les clandestins. Et parce que nous allons le faire! », ont elles conclu, glacial.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire