Sport: La Premier League est très agressive sur le mercato et creuse l’écart avec les autres championnats du Big 5  

Alors que la Premier League est déjà le meilleur championnat du monde, grâce à la très forte concurrence et les moyens financiers énormes des différents clubs, toutes les écuries sont en train de se renforcer sur ce mercato estival 2022. De Manchester City à Liverpool en passant par Arsenal, Newcastle ou même Crystal Palace, les formations britanniques travaillent bien.

 Le fossé entre la Premier League et les autres championnats du top 5 pourrait bien se creuser sur ce mercato estival. En effet, les 20 écuries outre-manche ont décidé de passer la vitesse supérieure pour renforcer leurs équipes et jouer le haut de tableau dans le championnat le plus concurrentiel du monde. Pour autant, les échecs en Ligue des Champions, Liverpool en finale, Manchester City en demi-finale ou encore Chelsea le tour précédent, ont poussé les dirigeants anglais à se remettre en question et à investir en puissance sur ce marché estival.

 

Manchester City malgré son titre de champion d’Angleterre symbole de régularité, a lancé les premières hostilités sur le mercato avec Erling Haaland. Les Mancuniens ont levé la clause libératoire du Norvégien, qui appartenait à Dortmund, pour le recruter contre un chèque de 75 millions d’euros. Clairement, au vu des mouvements sur le marché, cela représente une très belle affaire lorsque l’on voit les qualités du cyborg norvégien. Les Citizen ne pourraient pas s’arrêter là pour autant et visent d’autres recrues comme Kalvin Philipps, le milieu de Leeds.

 

Du côté de Liverpool, c’est l’heure d’une grande révolution. En course pour un quadruplé historique jusqu’au bout de la saison, les Reds ont finalement perdu les deux plus gros titres sur le finish : le championnat et la Ligue des Champions. Et la direction a décidé de faire un petit ménage. Sadio Mané, qui avait aussi des envies d’ailleurs, a décidé de quitter Liverpool après six saisons pour s’engager du côté du Bayern Munich contre 35 millions d’euros. Alors qu’il arrivait fin de contrat dans un an, le Sénégalais a déjà été remplacé par Luis Diaz l’hiver dernier. Le Colombien a eu six mois pour s’adapter aux demandes de Jürgen Klopp. Autre renfort de poids en pointe : Darwin Nunez, la pépite du Benfica, recrutée pour 100 millions d’euros.

 

Alors que Man City et Liverpool vont se battre pour la Premier League l’an prochain, comme le montrent les cotes pour le vainqueur de la Premier League, d’autres équipes tentent de tirer leur épingle du jeu comme Arsenal. Les Gunners de Mikel Arteta étaient tout proche de retrouver la LDC mais ils ont finalement terminé à la 5ème place et joueront donc la Ligue Europa. Pour autant, le club londonien veut miser sur Gabriel Jesus pour animer l’attaque des Canonniers, et ont déjà bouclé le transfert de Fabio Vieira au milieu de terrain. Newcastle, de son côté, est le nouveau riche de Premier League grâce aux Saoudiens et se montre ambitieux avec l’arrivée de Sven Botman pour 37 millions d’euros. Les Magpies visent aussi Lucas Paqueta cet été pour recréer le duo gagnant de l’OL avec Bruno Guimaraes. Et même Crystal Palace a de l’ambition, dans un projet incarné à la perfection par Patrick Vieira. Cheick Doucouré, le milieu lensois, est attendu chez les Eagles pour plus de 20 millions d’euros. L’Angleterre va encore creuser l’écart avec la concurrence !

Laisser un commentaire