Séjour carcéral : Khalifa Sall pardonne mais, n’oublie pas

Séjour carcéral : Khalifa Sall pardonne mais, n'oublie pas

Libéré au soir du 29 septembre par le biais d’une grâce présidentielle, l’ancien maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall, face à la presse ce lundi, est revenu sur son séjour carcéral. Dans une déclaration teintée de paix, de pardon, sans feindre l’oubli, il s’est adressé à ses militants venus assister à sa première sortie politico-médiatique depuis sa sortie de prison.

« Je n’ignore rien des pressions de intimidations et des pressions que vous avez vécues et surmontées avec de dignité et responsabilité. Cela est parfois mal compris mais nous ne devons avoir ni haine, ni rancœur même dans l’adversité. Nous ne devons pas céder aux excès,  ni perdre notre temps et ressasser le passé », déclare l’ancien pensionnaire de Rebeuss, soulignant ainsi que cette épreuve n’a pas entamé ses convictions. 

En évoquant la force de ses convictions, le leader de Taxawou Sénégal promet de faire front et s’engage à rester sur la ligne d’ancrage dans l’opposition avec responsabilité mais sans compromission, avec fermeté et sans excès. 

Khalifa Ababacar Sall a été condamné à cinq ans de prison et 5 millions de francs CFA d’amende en mars 2017 pour « escroquerie sur des deniers publics » d’une valeur de 1,8 milliard FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE