Santé: 14 mois d’arriérés réclamés par les médecins en spécialisation

Santé: 14 mois d'arriérés réclamés par les médecins en spécialisation

Plusieurs mois d’arriérés de bourses est le litige qui oppose les médecins en spécialisation et le Ministère de la santé et de l’action Sociale qui se renvoi la balle avec le Ministère de la formation professionnelle dans l’exécution de la décision du chef de l’Etat à leur encontre.

Sous ce rapport le président du collectif des médecins en spécialisation (COMES) affirme que les deux Ministères ne sont pas en phase par rapport à la décision du président de la République qui avait demander d’ajuster la bourse à 300.000francs CFA au lieu de 150.000francs CFA.

Le Docteur Abdoulaye Kane d’aborder dans le même sens lors du point de presse tenu ce Mercredi au siège de l’ordre des Médecins à Dakar. Ils n’ont pas d’espace de dialogue et que l’Etat leur doit 14 mois d’arriérés de bourses.

Ils effectuent les consultations et les gardes dans les hôpitaux universitaires tels que: Fann, Aristide le Dantec, Hôpital Pikine, hôpital Général de Grand Yoff et Pincipal, mais les médecins en spécialisation ne sont pas payer par ses structures.

Pieds et mains liés car n’ayant pas obtenus de satisfaction malgrès les démarches dans ce sens, ils comptent mettre en route leur plan d’action car n’ayant que cette bourse comme revenue.

Selon le président du COMES, ils vont commencer par un sit-in ce Vendredi devant le Ministère de la santé et de l’action Sociale, des marches sont aussi programmées durant la semaine prochaine, et jusqu’à même des arrêts totales d’activités hospitalières.

En 2017, une convention relative aux conditions d’octroi des bourses a été signée entre le collectif des médecins en spécialisation et le Ministère de la Santé et de l’action Sociale.

Cependant, il faut noter qu’il y avait 1700 médecins en spécialisation en 2017 dont 684 sénégalais et environ 300 boursiers, 1,345milliard a été dégagés pour couvrir la formation des médecins en spécialisation.

 

 

Laisser un commentaire