La Russie prête à fournir des armes au Mali et à assurer la formation des militaires maliens

La

La Russie est prête à fournir des armes au Mali pour lutter contre le terrorisme et à assurer la formation des militaires maliens, annonce un communiqué du ministère malien des Affaires étrangères.

L’annonce a été faite par M. Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre des Affaires étrangères et représentant spécial du président russe Vladimir Poutine pour le Moyen-Orient et l’Afrique, en visite au Mali depuis mercredi. A la tête d’une forte délégation, M. Bogdanov a renouvelé le même engagement au président Ibrahim Boubacar Kéita qui l’a reçu en audience mercredi.

Au cours d’une séance de travail, précise le communiqué, les parties malienne et russe ont affiché leur volonté de renforcer la coopération bilatérale, en intégrant d’autres domaines comme le développement du partenariat entre opérateurs économiques, notamment la création de sociétés privées mixtes dans les secteurs des équipements, du transport aérien, des mines, de l’énergie renouvelable.

Profitant de l’occasion, M. Mikhaïl Bogdanov Il n’a pas manqué également de réaffirmer « l’attachement de la Russie à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali ».

« La Russie est disposée à aider le Mali à lutter contre le terrorisme et à assurer son développement économique… Nous suivons de très près tous les événements qui se passent au Mali et autour du Mali. En tant que membre du Conseil de sécurité de l’ONU, la Russie pense que les problèmes africains doivent être résolus par les Africains », a-t-il indiqué.

Sur le plan militaire, M. Bogdanov a déclaré que depuis de nombreuses années son pays participe à la formation des militaires maliens et que sa visite au Mali va contribuer à « la redynamisation de cette formation de militaires maliens ».

Quant au ministre malien des Affaires étrangères, M. Abdoulaye Diop, il a déclaré que « la Russie reste un partenaire stratégique pour le Mali pour la défense de sa souveraineté. Le Mali est fier de ses nombreux cadres formés en Russie, a ajouté M. Diop tout en sollicitant l’accompagnement de la Russie pour la stabilisation de son pays.

« Il y a eu des avancées, mais il y a aussi des difficultés… Pour relever les défis, le Mali a besoin du partenariat avec la Russie… », a conclu le chef de la diplomatie malienne. Le Mali et la Russie ont fêté, l’année dernière, les 55 ans de leur coopération.

Par Xinhua

Laisser un commentaire