Procés Imam Ndao: « Mohamed Ndiaye est un individu instable. C’est un personnage taciturne », Me Ndéné Ndiaye

Procés Imam Ndao: "Mohamed Ndiaye est un individu instable.

Ce Jeudi les plaidoiries des avocats ont repris pour le procès de Imam Ndao et ses 29 co-accusés. Une irrégularité a été dénoncée dans ce dossier où le parquet a requis la perpétuité aux travaux forcés par Me Mamadou Guèye avocat de Mohamed Ndiaye, car selon lui ce dossier et un immence vide.

Me Ndéné Ndiaye a également défendu l’accusé dont plusieurs chef d’accusations pèsent sur lui. Il nous fait son portrait  et le décrit comme étant quelqu’un d' »instable ».

C’est après avoir embrasser plusieurs corps de métiers(mécanicien, maçon pécheur après la classe de 3eme puis une année à l’école coranique qu’il a commencé à faire la navette entre la Mauritanie et le Sénégal qu’il a rencontré Aboubacar Guèye, recruteur de jihadistes.

C’est un individu taciturne
« Mohamed Ndiaye est né en 1984 à Libreville (Gabon). C’est à son sevrage qu’il a été rapatrié et confié à son grand-père, chef d’une famille nombreuse. Celui-ci dépourvu de moyens, vivait dans des conditions précaires. Il a été à l’école jusqu’en classe de 3e. Après avoir quitté l’école, il devient, un an durant, élève à l’école coranique, ensuite mécanicien, maçon puis pêcheur. Marié à 23 ans, il a des enfants. Il fait alors la navette entre la Mauritanie et le Sénégal. C’est alors qu’il a rencontré Aboubacar Guèye un recruteur jihadiste. Mohamed Ndiaye est un individu instable. C’est un personnage taciturne« , plaide Me Ndiaye

« Il n’a jamais a été surpris en train de faire la propagande. Il a dit qu’il a été à Abadam. Il a dit qu’il a subi la formation. Il a dit qu’il est rentré difficilement à Dakar, chez lui à Guédiawaye, où il a été arrêté 5 mois après son retour. Il a été l’accusé le plus prolixe. Il n’a jamais parlé de cette ‘wilaya’. Il n’y a aucune de ses dépositions qui révèle cette histoire de ‘Wilaya’. On n’a pas prouvé, l’existence la véracité, la consistance de ce projet. Il ne peut pas sur la base de simples accusations être condamné pour acte de terrorisme« , a soutenu Me Ndéné Ndiaye.

« Il fait parti de ceux-là qui se sont rendus dans le fief de Boko Haram. Il a dit que c’est une erreur et que jamais il n’aurait fait le voyage s’il savait ce qui l’attendait au Mali« , a dit son conseil.

Laisser un commentaire