Nauffrage en Méditerranée : près d’une centaine de migrants portés disparus

    nauffrage-méditerranée
    nauffrage-méditerranée

    Près d’une centaine de migrants sont portés disparus après le naufrage vendredi matin de leur bateau en Méditerranée, a annoncé l’ONU.

    La Méditerranée a encore fait des victimes. Quelques 90 migrants, en majorité des Pakistanais, pourraient avoir péri, vendredi 2 février, lorsque leur bateau a coulé au large des côtes libyennes, a indiqué l’agence de l’ONU pour les migrants (OIM).

    « Dix corps ont échoué sur les côtes libyennes », dont huit Pakistanais et deux Libyens, et il y a trois survivants, a déclaré aux médias à Genève une porte-parole de l’OIM, Olivia Headon, lors d’une conférence téléphonique. « Deux des survivants ont nagé jusqu’à la côte », tandis que le troisième a été « secouru par un pêcheur », a-t-elle expliqué.

    Ce sont ces survivants qui évaluent à au moins 90 le nombre de migrants qui pourraient avoir perdu la vie lors de cette tragédie.

    En 2017, 3 138 Pakistanais sont arrivés en Italie après avoir traversé la Méditerranée depuis la Libye, selon l’OIM. Cette année, les chiffres concernant les Pakistanais sont pour l’instant plus élevés, avec environ 240 arrivés en Italie en janvier contre seulement 9 en janvier de l’an dernier.

    Plus de 3 100 migrants sont morts ou disparus en 2017 en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, dont plus de 2 800 au large de la Libye, selon un décompte de l’OIM.

    Laisser un commentaire