Emmanuel Macron signe les ordonnances de la réforme du Code du travail

Emmanuel Macron signe les ordonnances

0

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la réforme du Code du travail : les ordonnances initiant la refonte des textes ont été signées, vendredi 22 septembre à la mi-journée, par le président de la République. C’était l’un de ses engagements de campagne. La cérémonie s’est déroulée sous l’oeil des caméras.

C’est la réplique d’Emmanuel Macron à la rue : la signature devant les caméras des cinq ordonnances réformant le Code du travail, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, à ses côtés. Le même cérémonial que la semaine dernière lors de la promulgation de la loi de moralisation de la vie publique. Une mise en scène « à l’américaine» pour donner l’image d’un chef de l’Etat qui applique son programme.

La démarche est assumée, au lendemain d’une deuxième journée de manifestations moins importante que la première, mais à la veille de la marche contre le « coup d’Etat social» à  Paris à l’appel de Jean-Luc Mélenchon.

Le président profite donc de ce répi de 24 heures pour afficher sa détermination à  réformer la France. Il a salué une réforme d’une « ampleur» sans précédent «depuis le début de la Ve République».

« Elles consacrent un engagement de campagne important et une réforme en profondeur, inédite, du marché du travail, indispensable à notre économie et à notre société », au terme de « dizaines d’heures de débat parlementaire, 80 environ, plus de 300 heures de concertation avec l’ensemble des partenaires sociaux pour refonder la philosophie de notre droit du travail, son état d’esprit, avec des effets profondément structurants sur l’emploi, en particulier pour les plus jeunes et les moins qualifiée», a poursuivi le chef de l’Etat.

En coulisses pourtant, le gouvernement craint une agrégation des mécontentements : routiers , fonctionnaires, retraités… Le coktail pourrait s’avérer explosif.

Emmanuel Macron veut donc garder son cap et faire vite. Les ordonnances – qui donnent notamment une place plus importante aux accords d’entreprises et facilitent les licenciements – entreront en vigueur immédiatement la semaine prochaine, juste après leur publication au Journal officiel.

Juste après la signature présidentielle, Muriel Pénicaud et Christophe Castaner ont tenu une conférence de presse. La ministre du Travail a précisé que trois experts seraient diligentés pour évaluer l’impact des ordonnances. Elle a ajouté que l’exécutif apporterait des réponses aux routiers dans les jours qui viennent.

Source: Rfi.fr

Laisser un commentaire