Il écope de 20 ans de prison pour séries de viols et meurtre sur des femmes mariées

    Sadio Moussa Mangassa, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a une préférence pour les femmes mariées. Il va devoir rester pendant 20 longues années sans faire l’amour avec sa méthode préférée.

    L’accusé a été jugé devant la chambre criminelle de Dakar pour viols multiples et vi0l qui a entraîné la mort d’une femme. Sadio guettait les commerçantes et autres vendeuses qui rentraient tard chez elles.

    Il faut être un maniaque s3xuel comme Sadio Moussa Magassa, pour abuser de femmes qui sont de loin plus âgées et en surcroît mariées, a noté le quotidien Vox POPuli. Un penchant que ce dernier va payer cher, puisqu’il a été condamné ce mardi, à 20 ans de travaux forcés par la chambres criminelle de Dakar.
    Obsédé par les dames mariées, le pervers guettait, chaque soir, l’arrivée des commerçantes qui rentraient tard la nuit. C’est ainsi qu’il se postait sur la ruelle « Sant Yalla » à Keur Massar, son lieu de chasse, où il les menaçait avant de les vi3ler.

     

    Entendu, l’accusé Moussa Mangassa a, de façon constante, reconnu avoir menacé et violenté ses victimes en perpétrant sur elles des actes de p3nétration s3xuelle. Il en est de même , dit-il, pour la défunte Mariama Diallo (qu’il avait étranglé à mort), ainsi que d’autres victimes, le 10 septembre et enfin au courant de 2012, la dame Marie Kama alias Ndack.

    Laisser un commentaire