Algérie: la chasse aux noirs continue dans l’indifférence des gouvernements africains

Algérie

Dans l’indifférence totale des gouvernements sénégalais, guinéen, gambien et nigérien -en dehors du Mali qui a levé la voix-, le gouvernement algérien exerce une opération de terreur sur les migrants qui passent par son territoire pour rejoindre l’Europe.

Comme l’avait révélé Kewoulo.info il y a quelques jours, dossier que nous continuons de suivre, des milliers de candidats à l’immigrations clandestine sont chassés dans les rues des villes algériennes, arrêtés et emprisonnés avant d’être expulsés par les frontières sud du pays.

Si, alertés par la presse, les Maliens ont commencé à récupérer les leurs, les Sénégalais, Guinéens, Burkinabés, Gambiens et Nigériens sont, quant à eux, laissés à eux mêmes abandonnés dans le désert. Et récupérés, pour certains, par les libyens qui les vendent à des groupes djihado-mafieux.

Selon de nombreux témoignages inquiétants recueillis auprès des migrants, « certains parmi eux finissent par rejoindre les rangs des combattants de l’Etat islamique en Libye.

 

Laisser un commentaire