Aida Mbodj réaffirme son ancrage au PDS après avoir été écarté de la délégation de la tournée nationale du parti

Aida Mbodj

La présidente du groupe parlementaire du parti démocratique sénégalais, Aida Mbodj a confirmé encore de plus à Bambey son ancrage au sein du parti d’Abdoulaye Wade.

Et ceci est due de sa mise à l’écart de la délégation de la tournée nationale de la formation d’Abdoulaye Wade lors de son passage dans ladite localité.

En effet lors, du passage de la délégation nationale du PDS dans le département de Bambey, la dame de fer de cette localité a laissé entendre : « Ceux qui croient qu’ils peuvent m’éliminer politiquement en m’écartant du PDS peuvent déchanter car, ils se trompent. Je dis à qui veut l’entendre qu’Aida Mbodj se réclame du PDS, parti dans lequel elle réaffirme son ancrage ».

Si on se fie du député, depuis qu’elle a mis en place son mouvement dénommé Alliance Nationale pour la Démocratie « And Sakhal Liguey », des personnes mal intentionnées se sont levées pour la mettre en mal en avec le secrétaire général national du parti, Me Abdoulaye Wade, et son fils, Karim. En a fait croire, qu’elle est en train de massifier le mouvement dans le cadre du renforcement du PDS.

Les responsables libéraux Pape Samba Mboup, Farba Senghor, Mamadou Massaly et Condetto Niang, tous invités par Aida Mbodj, ont fortement dénoncé leur mise à l’écart de cette tournée nationale. Ils n’écarteront pas l’idée de mettre en place une liste pour faire face à Omar Sarr et compagnie, lors des prochaines législatives, d’après nos confrères de Libération.

Cependant conduisant la délégation, le secrétaire général adjoint du PDS a délivré sur trois points le message du pape du Sopi :

Remercier les militants libéraux, pour leur fidélité et leur bravoure…

Me Wade souhaiterait, de la manière la plus belle la vente des cartes avant le renouvellement des instances.

S’agissant des législatives, le secrétaire national du PDS suggère les militants d’y aller avec de fortes coalitions pour les reporter de façon éclatant.

 

Laisser un commentaire