Affaire Khashoggi: la police turque prévoit de fouiller la résidence du consul

En Turquie, l’enquête sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi s’accélère. Après avoir fouillé pendant plus de huit heures la nuit dernière le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, où Jamal Khashoggi a été vu pour la dernière fois, les policiers turcs s’apprêtent à investir la résidence du consul.

Les enquêteurs turcs ont commencé à s’intéresser au bâtiment où réside le consul général d’Arabie saoudite, situé à 500 mètres du consulat, lorsqu’ils ont retracé les allers et venues d’un groupe de 15 officiels saoudiens arrivés de Riyad le jour de la disparition de Jamal Khashoggi et repartis tout aussi vite.

Grâce à la vidéosurveillance, ils se sont aperçus que le commando présumé s’était d’abord rendu au consulat à bord de plusieurs vans au moment où le journaliste s’y trouvait, avant de partir rapidement vers la résidence consulaire, rappelle notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer.

Les policiers turcs estiment que Jamal Khashoggi se trouvait dans l’un de ces vans, vivant ou mort, et devraient donc, comme ils l’ont fait au consulat, mener une fouille complète de la résidence, avec recherche de traces ADN.

Dissimulations au consulat

Le président turc a par ailleurs estimé que des éléments auraient été soustraits aux recherches au sein du consulat. Et évoque l’usage de produits toxiques. « L’enquête s’oriente vers de nombreuses pistes, comme l’utilisation de substances toxiques, et ces choses auraient ensuite été dissimulées et soustraites », a dit Recep Tayyip Erdogan à des journalistes.

Ankara veut rassembler le plus de preuves possibles alors que Riyad s’apprêterait, selon des médias américains, à admettre la mort du journaliste lors d’un interrogatoire mené sans l’autorisation du régime saoudien, par des tueurs crapuleux.

Cette thèse, à laquelle les autorités turques ne croient pas, avait été avancée par le président américain Donald Trump, qui a dépêché ce mardi à Riyad son secrétaire d’Etat, Mike Pompeo. Ce dernier est attendu en Turquie mercredi.

Laisser un commentaire