Transitaire mort en garde à vue : Le Procureur s’empare du dossier du « pendu »

Transitaire

Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, est entré dans la danse.

Il a saisi la brigade prévôtale de la Police nationale pour l’ouverture d’une enquête sur la mort d’Élimane Touré, le transitaire décédé dimanche dernier dans les locaux du commissariat du Port où il était en garde à vue. Cette procédure risque de relancer la polémique autour de cette affaire.

Selon la police, la victime s’est pendue avec le drap de son lit. Une thèse appuyée par l’autopsie du médecin-légiste Gisèle Wotto Gaye, mais contestée par la famille du défunt, qui suggère que le transitaire a succombé à la torture.

Élimane Touré a été inhumé avant-hier à Yeumbeul. Ses parents entendent porter plainte contre X. Ils ont constitué un pool d’avocats et lancé un appel aux organisations de défense des droits humains. L’un d’entre eux affirment avoir relevé sur la dépouille des traces de blessures, notamment une joue enflée.

 

(Source : L’Observateur)

 

Laisser un commentaire