« Vol » de Cocaïne au Port de Dakar : les auteurs, difficiles à identifier jusqu’à présent car…

« Vol » de Cocaïne au Port de Dakar : les auteurs, difficiles à identifier jusqu'à présent car...

L’affaire du « vol » de cocaïne au Port de Dakar suite à la saisie de 798 kilogramme (Kg) dans des voitures neuves dans la nuit du 25 au 26 juin dernier est loin de connaître son épilogue. Pour cause, le ou les auteurs du vol n’ont jusqu’à présent pas été identifiés. Ils sont apparemment protégés par les trois (3) mis en cause présumés écroués par le doyen des juges.  

 Selon « Libération »  qui donne l’information, le parquet a visé X, jusque-là non identifié pour soustraction de drogue saisie dans l’enceinte du Port de Dakar. Le journal renseigne que l’un des présumés voleurs, Daouda Ba, arrêté avec 719 grammes de cocaïne, avait balancé son dealer : Beydi Thior, arrêté à son tour.  

Interrogé, ce dernier, très connu dans le « milieu » révèle que la drogue lui a été remise par un de ses amis du nom d’Ousmane Barry. Auditionné, cet informaticien de métier déclare aux enquêteurs qu’il avait trouvé la drogue dans un ordinateur qu’il réparait.  

Une version invraisemblable livrée aux policiers qui laisse croire qu’il protège celui ou ceux qui lui ont remis la marchandise. Pire, il était incapable de livrer le nom du fameux client pour lequel il aurait réparé l’ordinateur. Arrêtés et inculpés pour « association de malfaiteurs » en vue d’un trafic international de drogue, les trois suspects relèvent être des seconds couteaux, souligne le journal.

LAISSER UN COMMENTAIRE