Vidéo: Khalifa Sall a reçu un message de soutien des maires francophones

Vidéo: Khalifa Sall

Le bureau de l’AMF s’est réuni ce weekend à Brazzaville, au Congo.

Cette association qui regroupe l’ensemble des maires francophones qui ont remarqué l’absence de leur secrétaire général, Khalifa Sall, incarcéré à Dakar dans l’affaire dite de la caisse d’avance, ont d’abord refusé la lettre de démission que le maire de Dakar leur a envoyée.

Ensuite, pour marquer leur indéfectible soutien au Sénégalais privé de liberté, Anne Hidalgo, le maire de Paris, le premier magistrat de Brazzaville comme celui de Montréal ont exhorté « le président de la République du Sénégal à libérer Khalifa Sall et de respecter sa présomption d’innocence« .

Une manière cynique de soutenir la ligne de défense des pros Khalifa qui diffuse l’idée que le maire de Dakar serait la victime d’un justice aux ordres de l’exécutif de Dakar. Plus explicite que ses camarades, le maire de Brazzaville a déclaré que « Khalifa Sall est victime de sa popularité et parce que le régime de Dakar a peur de lui. »

Comme ces maires, l’honorable Denis Coderre, maire de Montréal a dit sa préoccupation suite à l’incarcération de Khalifa. « Les maires sont en droit de se pencher sur votre cas. Et nous souhaitons que le maire Sall puisse bénéficier de tous ses droits ». Et a fini en disant à Khalifa Sall que « lou métti yagoul« , « l’épreuve ne dure jamais ».

 

Laisser un commentaire