Usurpation de fonction et abus sexuels – Kolda : un « faux Asp » derrière les barreaux

    Usurpation de fonction et abus sexuels

    Encore un autre cas d’usurpation de fonction. Cette fois-ci dans le Faladou (Kolda). Un jeune homme se fait passer pour un Asp pour violer une femme mariée, selon le quotidien L’Observateur.

    Demba Samb, puis que c’est de lui qu’il s’agit, comparaissait, ce mercredi devant le tribunal de grande instance de Kolda pour délits d’usurpation de fonctions et d’abus sexuels sur la femme d’autrui. Après délibération, le « faux Asp » a été condamné pour 5 ans de prison ferme. La victime, du nom de Aissatou Diaby se rendait au village de Soumboundou Pakao (région de Sédhiou) pour un gamou.

    Les faits se sont déroulés dans la nuit du 17 au 18 Mars 2018. Accompagnée de son oncle, Aissatou ne pouvait pas imaginer qu’elle allait être victime d’un viol par un jakartaman qui se faisait passer pour un Asp. La victime en question est mariée et mère de trois enfants.

    En cours de chemin, ils ont été rattrapés par Demba Samb qui était à bord d’un Jakarta. Les sonnant de s’arrêter : le jeune homme s’est présenté comme étant un Asp. Et du coup, il prend la dame et voulant l’emmener dans la brousse. Le jeune garçon le supplie et lui tend un billet de 1000F  pour le dissuader de son acte.

    Mieux, la dame, à son tour, sort un billet de 5000F. Il refuse et force la dame à la suivre dans la brousse. Chose qu’il parvient à faire. Après s’être extirpée des gifles de son violeur, Aissatou file au village et alerte les populations. Ces dernières ont organisé une battue et alpaguent le « faux Asp ».

    Déféré au parquet de Kolda puis placé sous mandat dépôt, il a été attrait hier, à la barre  pour viol et usurpation de fonction. Estimant les faits constants, le procureur de la République  a requis 10 ans de prison. Une peine réduite à moitié.

    Laisser un commentaire