Urgent: Yahya Jammeh vient de prendre l’avion avec le président guinéen Alpha Condé

Urgent

0

Le président déchu de Gambie, Yahya Jammeh, vient d’embarquer dans l’avion en compagnie du président guinéen, Alpha Condé.

Après avoir fait poireauté le monde entier et mis la patience des présidents ouest-africains comme celle de son successeur, Adama Barrow, à dure épreuve, le Babiili Mansa a finalement quitté le State House et est arrivé à l’aéroport international de Yundum où il  a embarqué pour une destination, pour le moment, inconnue.

Ce départ nocturne évite au dernier roi de Banjul de subir la vindicte populaire et les huées des Gambiens remontés, dans leur grande majorité, contre leur ancien président. Banni de son pays, l’enfant de Kanilaï laisse, aussi, derrière lui un village mythique devenu l’endroit le plus craint de la Gambie où, selon la légende volontairement construite par l’homme, un camp militaire avec un impressionnant arsenal militaire est construit avec des bunkers qui mettraient l’homme à l’abri de toute attaque militaire.

 

Sorti nuitamment de Banjul, Yahya Jammeh s’en va, dépouillé de tous ses biens comme de sa garde rapprochée. Toutes ses demandes ont été refusées par la CEDEAO et ses amis venus à sa rescousse ont failli abandonner l’opération de sauvetage du soldat A.J.J.Jammeh tellement étaient nombreuses les exigences du Babiili Mansa.

Avec ce départ, dans le déshonneur, Yahya Abdoul Aziz James Junkung Jammeh laisse, derrière lui, des milliers de partisans, des soudards en rupture de banc avec leur chefs, des combattants du MFDC déroutés et de milliers de caudataires moutonniers, désormais, à la solde des nouveaux maitres de Banjul.

 

Espérons simplement que les 2000 soldats de la CEDEAO soutenus par les forces de défense de la Gambie réussiront à mettre ces gens à l’abri de la vindicte populaire.16229574_739087509591455_936602425_o

 

 

PARTAGER
Article précédentTransition en Gambie: quels enjeux pour le Sénégal?
Article suivantMohamed Ould Abdel Aziz critique ses homologues “prêcheurs de la violence”
Babacar Touré
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

Laisser un commentaire