Trafic illicite de bois- Macky Sall menace : « J’ai décidé … »

    Trafic

    La coupe illicite de bois, notée plus particulièrement dans la région Sud du Sénégal, a pris un ampleur qui intrigue le président Macky Sall.

    Venu présider ce jeudi 10 novembre 2016 la Journée des Forces armées au Camp Dial Diop, il a déploré l’ampleur du trafic illicite de bois. Il a indiqué d’ailleurs que des milliers de tonnes de bois, une vingtaine de camions, une trentaine de pirogues et plus de mille charrettes ont été saisis par les forces de défense et de sécurité.
    « Le mal est profond sur la nature : dévastation de l’environnement marin, pollution et surtout déforestation. L’on assiste, aujourd’hui, à une véritable désastre sur nos forêts, surtout dans la partie centre-Est et sud. En effet, nos ressources forestières font l’objet d’un trafic par de véritables organisations criminelles », a déploré le chef de l’Etat devant les autorités militaires et paramilitaires.
    Au vu des dégâts causés par ce trafic, le président Macky Sall dit avoir « décidé plus que jamais de mettre un terme à cette catastrophe à la fois écologique et économique ».

    D’avis qu’un environnement sain est devenu un droit pour tout citoyen sénégalais, il a invité les forces armées, de concert avec les forces paramilitaires, l’administration territoriale, les élus, les associations villageoises et l’ensemble des populations à participer activement à la protection de l’environnement dont la dégradation porte préjudice à la santé et met en péril la sécurité des populations.

    Laisser un commentaire