Touba: “Des malades de Covid-19 refusent d’être suivis par les autorités sanitaires”, (Médecin-chef)

A Touba, les malades du coronavirus refusent d’être suivis par les autorités sanitaires, a-t-on appris à Rfm. Une situation préoccupante pour les autorités qui misent sur la sensibilisation.

Nombreux sont ceux qui sont porteurs du virus à Touba et qui refusent d’être suivis par les autorités médicales. L’alerte est sonnée par le médecin-chef du district de Touba. Selon Dr Ndeye Maguette Diop, cette situation favorise une propagation incontrôlée de la maladie. “Presque 286 cas communautaires sont actuellement suivis à domicile sans compter ceux qui sont porteur du virus et qui sont en voyage d’autres qui refusent simplement d’être suivis. Pour les cas traités à l’hôpital, ils sont au nombre 20. Evidemment, ils ont des contacts et beaucoup de leurs contacts refusent aussi le suivi“, a-t-elle déclaré sur Rfm.

Les acteurs à la recherche de moyens de communication 

En réunion à la mairie de Touba, les acteurs essayent de trouver des moyens de communication pour faire face à cela. Le mairie de Touba est prête à engager de la lutte. “Désormais, nous sommes prêts à vous accompagner en termes  de logistique et du personnel parce que la situation est critique. Ceci s’inscrit dans le cadre des recommandations du Khalife“, a expliqué Serigne Sidy Mbaké, adjoint au maire de Touba.

Engagement communautaire 

Dr Ndeye Maguette Diop appelle à un engagement communautaire. “L’engagement communautaire et la prise en charge psycho-sociale sont les points importants que nous souhaitons être de la part de la commune pour faire comprendre la population la gravité de la maladie“, a-t-elle notamment conclu.

SENEGO

Laisser un commentaire