Tawaf à Touba – Confessions du faux prophète Habib Diabang : « J’ai le premier remède contre le coronavirus »

Le faux prophète Habib Diabang dit n’avoir pas regretté sa descente musclée, vendredi dernier, à la grande mosquée de Touba, en compagnie de certains de ses disciples.

En effet, ils sont poursuivis pour charlatanisme, profanation d’un lieu de culte et rassemblement illégal. Lors de son interrogatoire, sous le régime de la garde à vue, Habib Diabane a assuré qu’il serait la réincarnation d’un prophète venu « sauver l’humanité ».
SENENEWS

Laisser un commentaire