Tamba : Traînée sur le sol et violée, une vielle de 75 ans retrouvée morte dans un ravin

Tamba :

1

Un corps sans vie couché sur le dos. Des sandales et une calebasse remplie de fonio ici, une bouteille de « Gin capitaine » là . Les traces d’une personne qu’on traîne sont visibles sur le sol aussi. Le lieu du crime est parlant. Au grand bonheur des éléments du commissariat de Tamba, chargés de l’enquête sur la mort de Linga Camara, une cultivatrice de 75 ans, violée et abandonnée dans un ravin.

Principal suspect : Bilali Bougou, 40 ans, vigile de son état. Face aux enquêteurs, il a d’abord cherché à  nier les faits avant de reconnaître avoir commis le crime.

Les faits se sont déroulés le 1 août. Selon les premiers éléments de l’enquête, Bilali Bougou aurait été sollicité par la victime pour l’aider à  cultiver son champ. « Vers 11 heures, elle m’a remis 2000 francs Cfa pour aller acheter du « Gin capitaine » que nous avons bu ensemble, rembobine l’accusé devant les enquêteurs. Comme j’étais ivre, je l’ai invitée   entretenir des rapports sexuels. Face à  son refus, je l’ai d’abord traînée avant de la soulever jusque dans le ravin. Ensuite, j’ai entretenu des rapports sexuels avec elle. »

Son forfait accompli, Bilali Bougou aurait pris la fuite. Il précise : « Après mon acte, j’ai tenté de la soulever, mais elle est restée inerte. Pris de peur, je l’ai abandonnée sur place pour prendre la fuite. »

L’autopsie de la dépouille a montré des lésions au niveau des genoux et des lésions vulvo-vaginales consécutives à  une pénétration sexuelle.

L’auteur présumé du meurtre de Linga Camara devait être déféré au parquet ce lundi.

Auteur: L’OBS – L’observateur

1 COMMENTAIRE

  1. Ou va t’on avec le laisser faire et le manque de vertu des citoyens sénégalais. paix a son ame!!!!! pour un plaisir de 5mn il n’a pas hésité a malmener cette pauvre dame. Soub’khanallah!! Allahou akhbar

Laisser un commentaire