Sénégal: Elle se souciait de la mort probable de sa mère, Dieu avait un autre plan pour elle

Sénégal

L’épouse du fils de Moustapha Niasse, le président de l’Assemblée nationale du Sénégal et deuxième personnalité de l’Etat du Sénégal, Salymata, qui a rendu l’âme ce matin suite à un malaise, avait fait un post assez prémonitoire sur son compte Facebook. Elle imaginait la disparition de sa mère et le grand vide que cela créerait dans sa vie. Ne voulant pas voir un tel drame, elle avait prié Dieu de la tuer, elle, à la place de sa mère. Deux mois après ce post, Saly est décédée ce vendredi à Dakar, foudroyée par un soudain et subite malaise…. ci-dessous, le post in extenso.


J’ai le cœur lourd
Voilà, je vous explique, ce matin pendant mon « make up routine », je me suis mise à rêvasser comme d’hab! Mais ce n’était pas les rêvasseries habituelles, là, je pensais fort à ma maman.

Et tout d’un coup j’ai été frappée par une image, une image de moi toute malheureuse, visage larmoyant… Quelque chose me rappelait qu’elle ne sera pas là éternellement ma maman d’amour (Yalla na yèkh) et je n’ai vraiment pas supporté… Je me suis mise à pleurer parce que je sais que je ne le supporterai pas! Je l’aime trop, elle est tout pour moi… Je prie le Bon Dieu de la laisser à mes côtés et que je la vois vieillir en bonne santé et heureuse.

Son bonheur compte plus que tout au monde pour moi…
Maman, même si la plupart du temps on se dispute ou qu’on n’arrive pas à se comprendre ou simplement que je te fatigue pour telle ou telle raison, sache que tu es et que tu resteras éternellement la prunelle de mes yeux! Je t’aime à en perdre le souffle… Allah, si jamais elle devait partir avant moi, je te demande de me prendre moi et lui rajouter toutes les années qu’il me reste à vivre!
Nous qui avons encore nos papas et nos mamans, prenons soin d’eux, profitons d’eux au max car ils ne sont hélas pas éternels…
Prions pour nos parents
J’ai le cœur lourd…

17202702_10206749502736723_2046552215250588415_n-1

Laisser un commentaire