Scandale à la Présidence: Macky Sall a offert la Caisse de dépôts et de consignation du Sénégal à son frère

Scandale à la Présidence: Macky Sall a offert

1

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a encore violé les principes qui fondent la gestion d’une République. Après avoir juré de ne jamais nommer son frère à un poste de responsabilité, voila qu’il vient de lui octroyer le poste de directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Après avoir annoncé un gouvernement de 38 membres, le Président de la République qui a allongé la liste des ministres en nommant des proches comme Eva Marie Coll Seck, Mariéme Badiane, la présidente des femmes APR et Cheikh Kanté, vient de franchir le rubicon du népotisme.

Contre toutes ses promesses, il a nommé, hier, par décret spécial, son frère, Aliou Sall au poste de directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations du Sénégal. Un poste juteux. Un poste de plus pour ce journaliste de profession qui n’a jamais exercé dans aucune rédaction et qui s’est vu offrir pleins de poste de responsabilité du seul fait que son frère a été aux affaires.

Après avoir été le patron du bureau économique du Sénégal, en Chine, pendant que son grand frère était Premier ministre, Aliou Sall, revenu au Sénégal, a été bombardé comme patron de Pétro-Tim Afrique. Un poste qui lui a permis de livrer nos ressources naturelles à l’escroc Franco roumain, Franck Timis.

Pour taire les critiques légitimes du peuple, Aliou Sall, qui pensait qu’abandonner ce poste suffirait à taire nos rancoeurs, s’est éloigné de cette entreprise permettant au roumain de faire des affaires jusque là jamais réalisées nulle part avec nos ressources.

Alors qu’on le croyait assagi, le même Aliou Sall, à qui personne ne connait des compétences en matière de banque, a été bombardé patron de la Banque de Dakar. Un poste qu’il cumule avec tant d’autres responsabilité avant que son frère ne vienne lui offrir ce poste de directeur général de la Caisse de Dépôts et Consignations du Sénégal.

1 COMMENTAIRE

  1. Mansour SY est victime d’un complot organisé par Samba Sy, le SG du PIT, homme à qui le camarade Mansour SY a tout fait pour lui. Il l’a aidé à trouver un poste aussi bin=en au CNFA qu’à Gabriel Péri. Le Présidennt Macky a-t-il été dupé ou à t–il choisi un toucouleur comme lui. A méditer !
    QUiu qu’il en soit, le Président sera déçu car il a mis au poste du Ministre du travail un homme instable et mené par le bout du nez par un groupuscule de camarades vereux, fatigués et de femmes sans époux lui tournant autour.

Laisser un commentaire