Ramadan et émissions religieuses : Le Cnra avertit sur les rivalités confrériques

L’année dernière, durant le ramadan, certaines émissions religieuses avaient fini de créer la polémique. Des conférenciers de différentes confréries étaient invités à tour de rôle.

Mais il a été constaté que chaque partie essayait de faire passer son guide religieux comme unique, parfois en dévalorisation les autres.
“Certains prêcheurs, versant dans le divisionnisme et la comparaison, souligne le Cnra, tiennent des propos de nature à cultiver une compétition malsaine entre les confréries”. Ce qui expose des communautés à des attaques, dénigrements et discrédits.
Assez pour que le régulateur des médias sorte un communiqué, ce mardi, pour avertir les diffuseurs afin de mettre fin à de telles pratiques.
Babacar Diagne et Cie considèrent même le ramadan comme “le mois le plus lourd en menaces sur la stabilité nationale et la cohésion sociale” du fait de cette nouvelle propension”.
D’où la mise en garde sur les sanctions encourues en cas de manquement à la réglementation.

Laisser un commentaire