Présidentielle 2019 : Risque de perte de caution de deux candidats

Présidentielle 2019

De  65 millions en 2012, la caution est passée à 30 millions de francs CFA pour les candidats à la présidentielle de 2019. Aujourd’hui, les résultats provisoires étant connus, certains candidats risquent de ne pas revoir la caution qu’ils avaient déposée à la Caisse des dépôts et consignations.

Le candidat victorieux, Macky Sall, lui, est certain de voir sa caution remboursée. Idrissa Seck, deuxième ayant amassé 20,5 % des voix, et Ousmane Sonko qui a obtenu 15,67% des votes, auront, aussi, droit au remboursement de leur caution.

Par contre, les candidats Madické Niang et Issa Sall, qui n’ont pas franchir la barre des 5 %, risquent de ne pas revoir les 30 millions qu’ils ont déposés dans les caisses de la structure dirigée par Aliou Sall.

Laisser un commentaire