Présidentielle 2019 : Amnesty Sénégal demande à Wade de renoncer à son projet

Présidentielle 2019

Abdoulaye Wade veut empêcher la tenue de l’élection présidentielle du 24 février prochain. Joint au téléphone par emedia, le représentant d’Amnesty Sénégalo international Seydi Gassama demande à l’ancien président de la République Abdoulaye Wade de surseoir à son projet.

« Nous avons suivi cette déclaration de Me Abdoulaye. Malgré qu’il ait annoncé qu’il envisage pas des actions violentes, nous ne voyons pas comment il peut empêcher les élections de se tenir par des actions non violentes », clame Seydi Gassama.

Selon lui, l’appel de Wade fait craindre des violences. C’est pourquoi, Seydi Gassama demande à l’ancien président de surseoir à son projet. « Nous souhaitons que Me Wade sursoit à ce projet et attende la fin des élections pour engager le combat qu’il veut mener, mais de façon pacifique. Le Sénégal a toujours connu des dialogues, il peut attendre que le nouveau président puisse s’installer et créer les conditions pour qu’il puisse avoir dialogue ».

Laisser un commentaire