Prélèvement « exagéré » de l’impôt sur leur salaire du mois d’août : les médecins très en colère

Prélèvement "exagéré" de l'impôt sur leur salaire du mois d'août : les médecins très en colère

Les cadres et agents du ministère de la Santé ruminent leur colère ! Et particulièrement les médecins qui ont eu la surprise de percevoir presque la moitié seulement de leurs salaires du mois d’août. Ils se disent victimes de prélèvements « exagérés » de l’impôt sur salaire pour des montants allant de 50.000 à 250.000 francs. Des ponctions que ces fonctionnaires qualifient d’« arbitraires » voire d’« injustifiées » au point d’alerter le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames).

Toujours est-il que « Le Témoin » quotidien a appris que le ministère de la Santé et le ministère des Finances ont été avisés pour que ces retenues à la source soient corrigées dans les plus brefs délais. Faute de quoi, les médecins vont sans doute chercher renfort auprès du redoutable mouvement « And Gueusseum » pour se faire entendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE