Politique: L’opposition vent debout contre Abdoulaye Wade qui a abandonné Khalifa Sall

Politique: L'opposition vent debout contre Abdoulaye

0

La trêve signée entre les présidents Abdoulaye Wade et Macky Sall n’a pas l’heur de plaire à tout le Sénégal. Après Mankoo qui a tiré à boulets rouges sur Abdoulaye wade, c’est au tour du père de Barthélémy Diaz de vilipender Abdoulaye Wade. Il l’accuse d’avoir abandonné Khalifa Sall contre des privilèges accordés par le pouvoir.

L’hydille entre Abdoulaye Wade et ses collègues de l’opposition est terminée. Finis les mots affectueux de Barthélémy Diaz à l’endroit de son grand père « ce grand monument de la démocratie » et « chantre du développement du Sénégal » vers qui tous les épris de justice doivent aller rendre hommage. Désormais, c’est la guerre qui est déclarée entre le Pape du Sopi et ses alliés de circonstance.

Après le Mankoo de Khalifa Sall, c’est Jean Paul Diaz, le patron et certainement l’unique militant du Blog Centriste Gaïndé (BCG) qui a pris le relais pour dire tout le mal qu’il pense d’Abdoulaye Wade. Comme le révélait, en exclusivité, kewoulo.info, il y a plusieurs semaines, Abdoulaye Wade s’est réconcilié avec son fils putatif, le président Macky Sall. « Et cette réconciliation, à en croire Jean Paul Diaz, a été faite sur le dos de Khalifa Sall« .

Cette information qui barre la Une de toute la presse sénégalaise a été publiée par Kewoulo il y a plus d’un mois. Et son directeur de publications, Babacar Touré, qui a, le 27 septembre, fait face au Grand Jury de Kewoulo avait dévoilé les dessous de cette entente devant nos caméras sans jamais être démentie.

Avec la paix des braves signée entre Abdoulaye Wade et Macky Sall; accalmie qui lui a valu la restitution du titre foncier de son domicile du Point E, Abdoulaye Wade attend qu’une loi d’amnistie soit votée en faveur de Karim Wade pour lui permettre d’espérer participer à l’élection présidentielle de 2024.

C’est pour sonder l’opinion publique que l’avocat Me Doudou Ndoye, ancien ministre de la justice, a fait une sortie remarquée; en évoquant l’amnistie comme la seule solution pour remettre Karim Wade dans le jeu politique. De leur côté, les opposants à cette éventualité sont en train de s’organiser crânement.

C’est pour ceux-la que le professeur Babacar Guèye a parlé d’un possible troisième mandat de Macky Sall avant que des proches de Macky Sall ne montent au créneau pour balayer cette éventualité. A défaut d’un troisième mandat pour Macky Sall, un proche de Macky Sall et homme très puissant du gouvernement se prépare aux hautes fonctions de la République.

Laisser un commentaire