Point E – Policiers et gendarmes “se bagarrent pour garder Idy”

Selon le Témoin, c’est le chassé croisé au domicile du président du Cese, Idrissa Seck, entre les forces de l’ordre, Police et Gendarmerie.

Idrissa Seck fait partie des hommes politiques et publics les mieux gardés dans le pays. Le président du Rewmi ne badine pas avec sa sécurité et les populations s’en sont rendues en 2007, lors de sa première campagne présidentielle.

C’était avec sa garde rapprochée dirigée par Vieux Sandiéry et qui est revenu au bercail depuis l’avènement du Rewmiste à la tête du Cese. Evidemment, sa sécurité est renforcée davantage comme toutes les autorités d’ailleurs, mais Idrissa Seck ne badine pas avec.

Le Témoin estime cependant que “la police et la gendarmerie se bagarrent pour le garder”, d’où un maillage qui peut faire fuir à vue d’œil tout passant. Il faut montrer patte blanche pour accéder soit au domicile, soit à ses environs. Maois pour cela, confiance donc à ces deux corps qui sont spécialisées dans la garde rapprochée.

Laisser un commentaire