Ngoné Gomis: « Avec Macky Sall, la démocratie, façonnée par notre père Abdoulaye Wade, est morte au Sénégal. »

Ngoné

Présidente du mouvement Misak, Ngoné Gomis est un membre très actif de la galaxie Karim Wade. Venue prêter main forte à l’opposition sénégalaise, lors de cette marche du 14 octobre, elle fait partie des personnes gazées devant le rond point de la RTS et dispersées dans la violence par la police.

 

Dans cet entretien exclusif accordé à Kéwoulo, elle appelle à une large coalition contre « le dictateur de Dakar » et se dit prête à porter le combat pour le départ de Macky Sall, partout.

–  Madame Ngoné Gomis, vous êtes la présidente du mouvement Misak et avez participé ce vendredi à la marche de l’opposition à Dakar. Comment s’est déroulé cette marche ce vendredi?

–  Ça s’est pas bien passé parce que le pouvoir a tout fait pour nous empêcher d’exercer notre droit droit constitutionnel. Mais nous avons malgré tout réussi à nous faire entendre. Ils ont barré toutes les issues en nous jetant des bombes lacrymogènes. Avec ce qui est arrivé hier, nous avons eu la preuve que Macky Sall est un vrai dictateur. Avec lui, la démocratie façonnée par notre père Abdoulaye Wade, est morte au Sénégal.

– Quel est le bilan de cette manifestation?

–  Nous ne pouvons, pour le moment, pas faire de bilan exact. Mais il y a eu beaucoup de blessés. Par contre, nous ne savons pas s’il y a eu des arrestations et combien elles sont. Une chose est sure, il y a eu énormément d’interpellations même si nous ne savons pas la suite réservée à leur cas. Parce que, sans aucune distinction, les policiers ont gazé hommes et femme, sans se soucier des enfants qui étaient parmi nous.

–  Qui est ce qui est à l’origine de la confrontation puisque votre marche était autorisée et l’itinéraire tracée?

–  Il y a eu confrontation, simplement parce qu’ils n’ont pas voulu que les opposants se regroupent vers la RTS. Quand ils on vu tout ce monde, ils ont donné l’ordre de nous disperser par la force publique. Voila la vérité. Ils ont eu peur de la force que nous représentons. C’est la nouvelle vague de patriotes contestataires prête à débarquer Macky Sall et sa famille du pouvoir.  Si j’étais à la place de la dynastie Faye-Sall dina daw si bamaye amé ayii tank. Aujourd’hui, ils ont face à eux une opposition très déterminée.

– Après cette marche de cet-après midi de vendredi, qu’est ce que vous, au Misak, envisagez de faire pour magnifier votre combat contre l’arbitraire?

–  Notre mouvement qui s’est battu pour la libération de Karim Wade se projette aujourd’hui vers la participation et l’élection de Karim Wade à la présidence de la République ne compte pas s’arrêter dans sa lutte contre ce faschiste de Macky Sall et sa dynastie Faye-Sall. Pour nous, ce régime est une honte. Alors, pour redonner de l’espoir au Sénégalais, le combat continu jusqu’à la victoire. Jusqu’à ce qu’il dégage. Je profite de cette occasion pour féliciter le courage de l’ensemble des partis de l’opposition regroupée face à ce pouvoir dictatorial Macky Sall. Comme avec Hitler, nous appelons à une large coalition pour le faire partir.

Laisser un commentaire