Le mécène, l’infographiste “weddi guis bokk cii”, Colonel Malick Cissé : révélations sur les affiches impliquant le ministre Amadou Bâ

(Exclusif Actusen.com) Le mécène,

0

Révélations explosives ! Accusé à tort dans l’affaire des affiches au  slogan : «Ensemble, tout est possible» qui serait emprunté à l’ancien Président français, Nicolas Sarkozy, Amadou Bâ lavé de tout soupçon et manigance, peut dormir tranquille et vaquer à ses préoccupations. En attendant la campagne des Legislatives.

En effet, Actusen.com peut écrire, sans risque d’être démenti, que le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, comme il l’avait si bien affirmé à des proches, est loin, très loin même de cette affaire qui a semé le doute dans le camp présidentiel.

Amadou Bâ lavé de tout soupçon

Après des investigations rondement menées et des recoupements çà-et-là, votre Site a appris de sources sûres que le responsable politique des Parcelles assainies ignore les tenants et les aboutissants de cette affaire ô combien malvenue, à quelques jours de l’ouverture de la campagne pour les Législatives. ,

En effet, ayant poussé le bouchon de l’enquête plus loin, Actusen.com tombe sur le Colonel Malick Cissé. Qui, grâce à ses réseaux, connaît enfin, la personne derrière ses affiches. Loin de la sphère politique comme avancé par certains. Votre Site sera conduit à  la Voie de dégagement nord (Vdn) pour rencontrer et le concepteur, c’est-a-dire, l’infographiste  et le promoteur desdites affiches.

Tout est parti du sacre de Amadou Bâ comme meilleur ministre de l’Economie d’Afrique…

Maodo Malick Diagne, il s’appelle. Un richissime homme d’affaires plus connu sous le pseudonyme de Ass. En effet, selon lui, tout est parti d’une initiative privée. Ce, suite  au sacre de Amadou Bâ élu meilleur Ministre de l’Economie d’Afrique. De la Suisse où il est établi depuis des années  et où la nouvelle a donné des frissons aux compatriotes sénégalais, Ass a voulu récompenser, à sa manière, Amadou Bâ pour tout le travail qu’il abat au sein du Gouvernement dans la conduite du Plan Sénégal Emergent (Pse) et “l’aider” en politique.

En ces moments, Amadou Bâ, qui ne le connaissait ni d’Adam ni d’Eve, ignorait tout de son initiative. Ami à Mansour Faye par ailleurs, Maire de Saint-Louis, Ass confectionne, aussi, pour ce dernier et tant d’autres personnalités. La preuve, lors des dernières joutes electorales, le frère de la Première Dame, Marième Faye Sall, au nom de l’amitié qui le lie à Ass, a grandement, bénéficié de ses largessess.

A l’origine de l’initiative personnelle de Djibril Diagne, alias «weddi guis bokk cii»

C’est sur ces entrefaites confie-t-il à Actusen.com, qu’il a câblé Djibril Diagne, alias «weddi guis bokk cii». Infographiste de renom, très couru de la place. A l’origine des affiches à l’époque de Me Abdoulaye Wade avec ce fameux slogan qui porte son surnom : «weddi guis bokk cii», celle du Parti socialiste du temps de son règne et récemment, des flyers à l’effigie du Président Macky, lors du référendum du 20 mars 2016, il est connu pour son savoir-faire.

Grâce à son ingéniosité, il met en exergue le contexte socioéconomique et politique du pays sanctionné par les nombreuses réalisations du régime de Macky Sall. Dans sa tête, il conçoit et confectionne l’image du Ministre Amadou Bâ, le bras droit faisant un signe de victoire aux côtés du Président de la République comme pour dire : «avec l’apport de tous et du Chef de l’Etat, on peut réussir». Ass n’était pas au courant. Celui-ci était seulement chargé de payer l’argent des 5000 affiches et 10 000 flyers commandés.

Le travail est fait. En un temps record, les affiches et les flyers pullulent sur les murs et places publiques de Dakar. «Je voulais seulement bien faire», confie-t-il à Actusen.com, non sans révéler «qu’aucune idée de nuire à l’argentier de l’Etat ne lui a traversé l’esprit».

Ass : “je voulais juste faire plaisir et rendre homage à travailleur”

C’est trop tard. Le contexte politique ponctué par la désignation de Amadou Bâ comme tête de liste départementale, à Dakar, n’a pas milité en faveur du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. Du moins, jusqu’à ce que Actusen.com rétablisse la vérité…

Par ailleurs, ceux qui voyaient derrière cette affaire, une main “invisible” au sein de l’Alliance pour la République  (Apr) à même de mettre les bâtons dans les roues de Amadou Ba ou encore ceux qui, à travers ces affiches qualifiaient le responsable polique des Parcelles Assainies comme un homme prétentieux, peuvent revoir leurs copies. La réalité prosaïque des faits, en est tout autre.

Gaston MANSALY (Actusen.com)

Laisser un commentaire