L’incendie de Ngadiaga oblige la société Fortesa a mettre une soixantaine d’employés en chômage technique

Suite à l’incendie consécutif lié à l’explosion d’un puits de gaz de Fortesa à Ngadiaga a causé un véritable drame social dans la vie de certains pauvres sénégalais qui vivent dans un désespoir total.

Une soixantaine d’agents ont été mis en chômage technique, à partir du 1er avril jusqu’au 30 septembre 2021, pour des motifs économiques.

Selon Le Quotidien, l’entreprise Fortesa évoque la lourdeur du poids des charges et l’incapacité à payer les dettes contractées au niveau des banques depuis la déclaration de l’incendie.

Laisser un commentaire