LEVEE DE SON IMMUNITE, COMPROMIS POLITIQUES, SILENCE SUR LES COMMANDITAIRES…: Barthelémy Dias assène ses vérités

LEVEE

Barthelémy Dias est heureux que l’Assemblée nationale soit disposée finalement à lever son immunité.

Mais il demande à ses collègues députés d’exiger du ministère de la justice qui en a fait la demande, la tenue d’un procès équitable. Un procès qui pour lui, est déjà vicié, quand on sait que c’est le silence total au niveau des commanditaires bien connus, de l’attaque de sa mairie  de Mermoz sacré-coeur au cours de laquelle le nervi Ndiaga Diouf a été tué par balle.

« C’est une demande que j’avais faite depuis deux ans de cela. Aujourd’hui je rends grâce à Dieu que l’assemblée nationale a enclenché le processus pour la levée de mon immunité parlementaire. Ce sera une entreprise assez intéressante de mon point de vue, parce que je pense que quand c’est le ministère public qui demande aujourd’hui le levée de mon immunité parlementaire, je m’en réjouis… », a déclaré le maire de Mermoz Sacré-coeur. Mais il s’empresse d’ajouter qu’il est « disposé à répondre à la justice » mais « pas disposé à participer à un complot politique ». Et en ce sens, il demande à ses collègues députés de « faire leur travail, selon les règles de l’Assemblée nationale, mais surtout de demander au ministère de la justice de leur donner des garanties d’un procès juste et équitable, et non d’une farce comme ça a été le cas avec les dernières demandes de levée de l’immunité parlementaire » de plusieurs de ses collègues députés : « Je rappellerais à l’opinion national et international que cette législature à laquelle j’appartiens est la législature qui a levé le plus grand nombre d’immunité parlementaire et cela n’a aboutit a rien du tout d’autre, que des compromis politique. Je rappelle que la levée de l’immunitaire de Ousmane Ngom, d’Abdoulaye Baldé, d’Oumar SArr n’ont rien donné », note-t-il.

Barthelémy s’étonne du silence sur les commanditaires, tous vivants et sans immunité parlementaire

 

Barthelémy Dias est d’autant plus fondé à exigé un procès équitable, que pour lui, il y a toujours des questions centrales du dossiers, qui sont sans réponse de la part du ministère de la justice. « Je rappelle que y a une question qui est posée au ministère de la justice et il y a aucune réponse. Où sont les commanditaires ? », demande le responsable socialiste. Ne comprenant pas pourquoi, on veut faire le procès sans les commanditaires, qui pour lui, sont bien identifiés, bien vivants et sans immunité, le responsable socialiste qui « n’accepte pas de participer a un vaste complot qui ne dit pas son nom » de marteler : « Il ne s’agit pas de Barth, mais de l’intelligence des sénégalais. Il est temps que les politiciens arrêtent de se moquer du peuple. On n’a pas élu des politiciens pour régler des comptes politiques en instrumentalisant des leviers de la république. Je ne suis pas avec le président Macky SAll. Je ne serais pas avec le Président Macky Sall. Je ne soutient pas le président Macky SAll et je ne suis pas disposé à soutenir le président Macky Sall. Je resterais droit dans mes bottes. S’ils ne les connaissent, moi je les connais et je donnerais les preuves sur tous les commanditaires. Et il n’y a aucun des commanditaires qui est mort. Et il y a un commanditaire qui ne peut être convoqué que par le président Macky SAll. Il n’y a aucun magistrat qui est en mesure de le convoquer. Je rappelle que ce commanditaire ne dispose pas d’une immunité parlementaire ».

 

Ndèye Khady Diouf Fall (jotay.net)

Laisser un commentaire