Kédougou: «Les jeunes sont assis sur de l’or et n’en profitent pas»

Kédougou

«Une poudrière». C’est le commentaire que le drame de Saraya inspire à l’ancien maire de Kédougou, Moustapha Guirassy, qui qualifie de «Regrettable et triste» la répression à l’origine de la mort du jeune Yamadou Sagna, 25 ans, tué par balle lors d’accrochages avec des douaniers.

Interrogé par nos confrères de Rfm, ce midi, il déplore cette situation et réclame plus de justice et une exploitation judicieuse des ressources de cette partie du Sénégal, convoitée par des industriels appuyés par l’Etat.

Ces jeunes, dit-il, «sont assis sur de l’or et les populations n’en profitent pas. Des paysans sont déguerpis des lieux pour mettre en avant d’autres logiques minières», lesquelles logiques, déplore-t-il, «ne prennent pas en compte le passé, les ambitions de ces populations».

Laisser un commentaire