Karim dément Madiambal

Karim dément Madiambal

0

  L’ancien ministre et fils d’Abdoulaye Wade, Karim Wade, a formellement démenti les informations parues ce mardi dans le journal Le Quotidien, au sujet de l’arrestation d’un de ses proches, par la douane sénégalaise, à  l’aéroport de Dakar. Karim Wade, dans une note anonyme signé « Les avocats de Karim Wade », « dément catégoriquement ces accusations qui portent atteinte à son honneur et à sa réputation, attire l’attention de l’opinion publique sénégalaise et internationale sur la coïncidence entre cette publication, aussi grotesque, que ridicule et l’arrivée imminente de Me Abdoulaye Wade, tête de liste de la Coalition Gagnante Wattu Sénégal ».

Le texte, dont copie est parvenue à  Seneweb, mentionne que « Ces insinuations sont fabriquées de toutes pièces, comme l’ont été le complot des « biens supposés mal acquis » et la résurrection inconstitutionnelle de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Cette nouvelle accusation par un organe de presse à  la solde du pouvoir est instrumentalisée pour détruire un adversaire politique en vue des prochaines échéances électorales », relève le communiqué.

Mieux qu’un démenti, une plainte est envisagée, selon ses avocats : « Nous informons l’opinion nationale et internationale que Karim Wade nous a demandé de porter plainte pour diffamation et calomnies contre les auteurs de cette machination, le directeur de publication du journal « le Quotidien » ainsi que l’auteur de l’article Madiambal Diagne, propriétaire du journal ».

Pour rappel, Madiambal Diagne, dans l’article titré « Une mule de Karim tombe à  Dakar », a établi un lien entre Karim Wade exilé à  Doha, et un individu qui aurait été arrêté à  l’aéroport de Dakar « convoyant des sommes, des documents et titres bancaires et des cachets d’établissements bancaires et divers instruments de paiements a été interpellée, à  sa descente du vol de la compagnie aérienne Emirates, en provenance de Dubaï, selon le journal.

L’auteur de l’article a également établi un parallèle avec l’arrestation, en 2013, à  l’aéroport de Dakar, d’un ancien député du Pds d’Abdoulaye Wade, Aidara Sylla qui transportait des devises et des chèques en provenance de Dubaï et remis par l’ancien chef de l’État.

data-cke-saved-src=Seneweb News-

Laisser un commentaire