CAN 2021: «Montrer qu’on a envie d’aller loin» Koulibaly, capitaine des Lions

Il a conscience qu’il n’a pas joué sur sa vraie valeur face au Malawi. Kalidou Koulibaly veut se tourner résolument vers le duel avec les Requins bleus demain, en 8ème de finale. Le capitaine des Lions souhaite une équipe du Sénégal collective qui montrera qu’elle a envie d’aller loin dans cette compétition.

«Je pense qu’il n’y a pas de surprise parce qu’il n’y a pas de petite nation dans cette Coupe d’Afrique. On l’a vu tout au long des matchs de poules. Non, nous restons très motivés. On sait qu’on a à cœur de passer ce premier tour. Notre premier objectif, on l’a atteint malgré ce qu’on peut dire sur notre jeu. Le plus important, aujourd’hui, c’est qu’on soit ici en train de parler de huitième de finale. On sait que c’est un derby et un derby n’est jamais facile à jouer. Mais je pense que le Sénégal sera motivé pour passer ce tour. On a à cœur de montrer à tout le monde qu’on a notre place ici et on veut aller très loin dans cette compétition. 
À court physiquement 
Il ne faut pas parler des individualités mais plutôt du collectif. C’est vrai qu’au premier match que j’ai joué, les gens attendaient plus de moi. Mais, personnellement, je ne suis pas inquiet pas rapport à ça. Le Sénégal sera prêt contre le Cap Vert. Ces deux derniers jours, nous avons travaillé très fort. On a encore deux jours pour préparer ce match du Cap vert qui sera très difficile. Je pense qu’il ne faut pas s’alarmer sur des choses qui n’ont pas lieu d’être. Il faut se concentrer sur le Cap-Vert, gagner ce match, ne pas faire un jeu individuel, mais plutôt collectif parce qu’on joue pour le peuple sénégalais. Les états d’âmes, les méformes ou encore les excuses que tout le monde cherche pour expliquer les contreperformances doivent être mis de côté. On ne pense qu’à la victoire contre le Cap Vert ; c’est comme ça qu’on pourra aller très loin dans la compétition. On est tous concentré sur le match pour y arriver et aller de l’avant.

Le réveil attendu des Lions
L’étiquette de favoris, c’est vous la presse et les gens de l’extérieur qui la donnez. Nous, on ne s’est jamais dit favori à cette CAN là. On a de l’ambition et des rêves et on veut vraiment les atteindre. On sait que la Coupe d’Afrique est un tournoi très difficile. J’ai la chance d’en discuter trois et j’ai vu le niveau. Je sais que c’est une compétition difficile. Je suis le premier à ne sous-estimer personne ni aucune équipe. Nous méritons d’être là aujourd’hui. Que les gens pensent que nous ne sommes pas à notre place, qu’ils disent que nous ne sommes pas favoris, moi ça m’arrange parce qu’on n’a jamais dit qu’on était les favoris de la compétition. On n’a jamais crié qu’on va gagner tous les matchs par 3-0. On a des rêves et tous les jours, on travaille pour les atteindre et, inchAllah, Dieu nous les donnera.

L’inefficacité offensive de l’attaque
Je sais que le moment est un peu difficile par rapport aux buts que nous n’avons pas marqués. Mais quand on ne gagne pas les matchs, il faut savoir ne pas les perdre. C’est vrai que vers la fin du match contre le Malawi, j’étais monté mais j’ai reconnu que c’était une erreur de ma part. Sachant que devant, nous avons des magiciens qui sont capables de marquer à tout moment, je dois leur ramener la sécurité dont ils ont besoin. Mon travail c’est de rester derrière et de les sécuriser. Si je peux les aider, je le ferai volontiers mais j’ai totalement confiance en eux parce que je sais que quand ça va se déclencher, il y aura beaucoup de buts pour le Sénégal et on en reparlera ici. Vous verrez que vous serez très contents de nos attaquants. Bien que nous ne marquions pas, je vois que, défensivement, nous restons solides. On arrive à gérer tout cela et personnellement ça m’encourage. On est la meilleure défense de cette CAN et ça c’est quelque chose de grand. Il faut continuer sur cette lancée».

Laisser un commentaire