Kalidou Diallo : “Une année blanche, c’est 1095 milliards FCFA perdus”

Les conséquences économiques, en cas d’année blanche, sont énormes. Selon l’ancien ministre de l’Éducation nationale Kalidou Diallo, “une année blanche, ce sont 1095 milliards FCFA perdus”.

Pis, alerte-t-il dans les colonnes du journal L’Observateur, “cela va engendrer un embouteillage au niveau des classes”.

Par exemple, les 350 000 élèves du CI de cette année seront rejoints par 350 000 autres élèves l’année prochaine.

Laisser un commentaire