Kaffrine : le guide religieux Cheikh Abdoulaye Willane s’est éteint

Ndoucoumane s’est réveillé ce mercredi dans le deuil. Le grand guide religieux Cheikh Abdoulaye Willane s’est éteint vers 8h-9h à l’hôpital régional de Kaffrine à l’age de 76 ans. Il était malade et hospitalisé à Dakar à la clinique Dabakh en face du Samu social depuis une semaine.

«Quand il a compris que les choses ont commencé à se compliquer, il a insisté pour être ramené à Kaffrine. Il est arrivé dan sa maison à 14h. Vers 4h du matin, son état s’est aggravé, il a été conduit à l’hôpital régional de Kaffrine. C’est vers 8h-9h qu’il a rendu l’âme. Moukhadame de Baye Niass, celui que ses disciples surnommaient Cheikh Abdou Barham était un guide très influent dans le Ndoucoumane. Il était d’ailleurs le plus connu.

Fondateur de plusieurs daaras et d’une école arabe (mahad) qui va du primaire à la Terminale, il était un vrai soldat de l’islam. Après Kaffrine, il a implanté des écoles un peu partout au Sénégal et même en Gambie et en Guinée. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il y a plusieurs nationalités parmi ses disciples.

L’homme à la taille courte et à la tignasse abondante était imbu de science religieuse, à la fois sur le plan ésotérique et exotérique. Il assurait lui-même la traduction du Coran durant le mois de ramadan. Et ses causeries sont des moments intenses d’apprentissages.

Des milliers de personnes passées par ses mains continuent encore de propager les enseignements du prophète un peu partout au Sénégal et dans la sous-région. C’est dire que son legs est à jamais préservé. Kewoulo présente ses condoléances à Madina Baye et à toute la Ummah islamique.

 

 

Laisser un commentaire