Justice: Escroquerie, détention de chanvre indien…: Voici ce que risque Papa Gastro

Singane Mbengue alias Papa Gastro risque six mois d’emprisonnement ferme, pour avoir vendu un terrain appartenant à son ex-petite amie, Mariama Siradio Barry. Né en 1974, le célèbre gastronome a été jugé ce jeudi par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour les infractions d’escroquerie, d’abus de confiance et de détention de chanvre indien.

En prison depuis le 5 octobre dernier, Singar Mbengue alias Papa Gastro a été attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar par son ex-petite amie, Mariama Siradio Barry et le sieur Abdourahime Diagne pour des faits d’escroquerie et d’abus de confiance. « Il m’avait promis de me vendre la parcelle à 35  millions FCFA. Le droit réel était en son nom. Ainsi, je lui ai versé la somme de 25 500 000 francs », a déclaré Abdourahime Diagne.

Interrogé par le juge, le mis en cause rejette toutes les accusations qui pèsent sur lui : « Mariama Siradio Barry faisait partie des victimes de la Cité Tobago. C’est dans ces circonstances qu’elle avait reçu deux terrains près de l’aéroport à titre d’indemnisation. Ainsi, elle m’a offert l’une des parcelles que j’ai vendue par la suite à Yacine Guèye à 35 millions FCFA. En ce moment, le délai de six mois que j’avais donné à Abdourahime Diagne pour conclure notre vente, s’était écoulé », s’est-il défendu. A l’en croire, il ne détenait pas du chanvre indien au moment de son interpellation.

Pour Me Iba Diagne, conseiller d’Abdourahime Diagne, le Papa Gastro est un escroc. « Quand il a reçu l’acte d’attribution il ne l’a jamais dit à Mariama Siradio. C’est sur la base d’une fraude qu’il a vendu le terrain à mon client. Le terrain ne lui appartenait aucunement », a martelé la robe noire avant de réclamer la somme de 50 millions FCFA, à titre de dommages et intérêts. Avocat de Mariama Siradio Barry qui réside actuellement en France, Me Serigne Amadou Mbengue a réclamé la même somme à titre de réparation.

Le juge qui a retenu le délit d’abus de confiance a requis six mois d’emprisonnement ferme contre le prévenu. Quant à la défense, elle, a sollicité la relaxe, à titre principal et application bienveillante de la loi, à titre subsidiaire. D’après Me Souleymane Soumaré, son client avait reçu le terrain comme récompense. « Il s’occupait bien de Mariama Siradio Barry et de sa famille. Ils avaient un projet de mariage », révèle-t-il. Le délibéré est fixé le 12 novembre prochain, renseigne senegal7.

Laisser un commentaire