Justice Diourbel : Moussa Ndiaye écope de 3 mois ferme et 5 millions d’amende pour coups et blessures volontaires

Âgé de 26 ans, Moussa Ndiaye a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires sur la personne de Demba Sow et condamné par le tribunal des flagrants délits de Diourbel à trois mois de prison et cinq millions CFA de dommages et intérêts.

Les faits ont eu lieu à Tawfekh, dans la périphérie de la commune de Diourbel. L’accusé se reposait dans sa chambre quand son voisin lui rapporte que son père était en train d’être agressé dans son champ par le jeune berger Demba Sow.

Il accourt alors pour porter assistance à son paternel. Mais arrivé sur place, son père lui apprend que le berger avait volontairement laissé entrer son troupeau dans son champ et qu’il le menaçait avec sa hache. Prenant le parti de son papa, Moussa se rue sur le jeune berger et lui assène de violents coups de machette, lui occasionnant de multiples blessures.

Lorsqu’il est évacué à l’hôpital Lübke où son bras droit a été sauvé d’une amputation certaine, Demba Sow se voit délivrer un certificat médical avec une indisponibilité temporaire de travail (Itt) de 80 jours.

Devant la barre, Moussa Ndiaye qui avait pourtant reconnu les faits à l’enquête a tout nié, accusant la partie civile d’avoir attenté à sa vie et à celle de son père. Il déclare n’avoir fait que se défendre. Des arguments jugés trop fallacieux par le procureur qui a requis contre lui six mois de taule.

La partie civile ayant sollicité quinze millions CFA pour la réparation du préjudice, la Cour, après avoir reconnu la pleine culpabilité de Moussa Ndiaye, l’a condamné à trois mois de prison ferme et cinq millions de dommages et intérêts.

Laisser un commentaire