Irak: des dizaines de pèlerins chiites tués dans un attentat revendiqué par l’EI

Irak: des dizaines de pèlerins chiites tués

Un attentat au camion piégé revendiqué par les jihadistes de l’organisation Etat islamique a fait au moins 70 morts, principalement des pèlerins chiites iraniens, ce jeudi 24 novembre, dans la ville de Hilla, au sud de Bagdad, la capitale irakienne.

Le bilan est terrible. Plusieurs autocars de pèlerins étaient arrêtés dans une station-service lorsqu’un camion contenant 500 litres de nitrate d’ammonium a explosé. Au moins 70 personnes ont été tuées, la plupart étant des Iraniens, a rapporté à l’Agence France-Presse Falah al-Radhi, le chef de la sécurité du conseil provincial de Babylone, où a eu lieu l’attentat.

L’organisation Etat islamique, qui a revendiqué l’attaque via son agence de propagande Amaq, affirme qu’un kamikaze a fait exploser son véhicule, « faisant plus de 200 morts et blessés ».

Ces pèlerins chiites iraniens revenaient du pèlerinage dans la ville sainte de Kerbala, où ils avaient assisté à la cérémonie de l’Arbaïn, qui marque le 40e et dernier jour de deuil à la mémoire de l’imam Hussein, petit-fils du prophète de l’islam, tué à la bataille de Kerbala en l’an 680. Ce grand événement avait été placé sous haute protection, après avoir été pris pour cible à plusieurs reprises ces dernières années par l’organisation terroriste.

Alors que Mossoul, sa capitale autoproclamée en Irak, est désormais encerclée par l’armée irakienne alliée aux milices kurdes et chiites, le groupe Etat islamique a intensifié ses attentats ces dernières semaines dans des régions en dehors de son contrôle.

Par RFI

Laisser un commentaire