« Investi » malgré sa défaite aux élections présidentielles

    "Investi" malgré sa défaite aux élections présidentielles

    raila-odinga-élection-presidentielle
    raila-odinga-élection-presidentielle

    Raila Odinga affirme que des fraudes électorales l’ont privé de la victoire à la présidentielle.

    L’opposant kenyan, Raila Odinga, organisait sa cérémonie d’investiture ce mardi. Des milliers de partisans ont répondu l’appel de leur « président alternatif ».

    Des milliers de partisans du leader de l’opposition kenyanne se sont rassemblés pour contester la dernière présidentielle qui a officiellement consacré la réélection de Uhruhu Kenyata. Ils comptent investir leur candidat ce mardi mais l’évènement n’a pas été autorisé par la police.

    Quelques un de ses partisans se sont confiés et affirment : « Nous disons au parti au pouvoir que le peuple est divisé. Et que le peuple du kenya à décider de s’en tenir à la constitution. Cette constitution stipule que le peuple est souverain et que le pouvoir doit s’exercer dans le respect de cette constitution. C’est pour cela que nous sommes ici« .

    L’annonce de la cérémonie d’investiture du « président alternatif » avait fait craindre des violences, la police ayant averti qu’elle l’empêcherait. Mais les forces de l’ordre gardaient leurs distances, alors que des milliers de personnes étaient réunis dans la matinée dans le parc Uhuru de Nairobi.

    Des policiers patrouillaient à cheval à distance du rassemblement et, selon des sources policières, les autorités ont décidé d’éviter une confrontation. Un partisan de Raila déclare tout en faisant allusion à la police : « Personne ici n’est armée. Mais s’ils viennent nous combattre alors nous les combattrons. Notre mission est d’investir le président Raila Odinga« .

    Les principales chaînes d’information du pays, qui devaient couvrir l’évènement, ont annoncé que leurs émetteurs avaient été coupés sur décision du gouvernement.

    Laisser un commentaire